« Le roi Hector », un beau programme pour le Festival Berlioz

« Le roi Hector », un beau programme pour le Festival Berlioz

© Fabrice Petithuguenin / Festival Berlioz

La Côte-Saint-André, village natal du grand compositeur français, met les bouchées doubles à partir du 17 août pour fêter les 150 ans de la mort d’Hector Berlioz.

Le Festival Berlioz 2019 est un acte II, les commémorations de la mort du compositeur ayant commencé dès 2018 dans sa ville natale, La Côte-Saint-André. Sous l’intitulé « Le roi Hector », le festival isérois a prévu un solide hommage au compositeur, du 17 août au 1er septembre. La Région Auvergne-Rhône-Alpes est l’un des principaux partenaires de l’événement.

Plusieurs concerts de cette édition 2019 seront diffusés en direct sur France Musique et sur www.francemusique.fr. Parmi ceux-ci, des concerts donnés par l’Orchestre national d’Île-de-France (le 20 août), l’Orchestre national de Lyon (le 21 août) et l’Orchestre national de Metz (le 22 août). « La Prise de Troie », grand concert du 25 août, sera enregistré (pour diffusion ultérieure) et réunira sur scène le Jeune orchestre européen Hector Berlioz - Isère, le Chœur de l’Orchestre de Paris et le Chœur européen Hector Berlioz.

© Cyrille Guir
« Autour de Byron » : rendez-vous le 22 août avec l’Orchestre national de Metz, sous la direction de David Reiland.

Un autre temps fort de cette édition 2019 sera « Orphée et Eurydice », version de Gluck revue et corrigée par Berlioz, interprétée le 23 août par l’Orchestre national d’Auvergne et le chœur Exosphère. Outre son dense programme officiel, le festival est complété par plusieurs autres rendez-vous : bal, récitals, déambulation musicale, musiques populaires… Certains sont en accès libre.

« Une programmation berliozienne ! »

Le directeur du festival Bruno Messina a été chargé par le ministère de la Culture de l’année de commémoration Berlioz 2019. Il s’enthousiasme pour cette édition attendue : « Fêter Berlioz est exactement le projet du Festival Berlioz à La Côte-Saint-André. Fêter l’homme, la musique, les écrits, mais aussi les images et les sons de l’enfance, les paysages de l’Isère, l’agriculture dont la famille vivait, les livres qu’il aimait, ses femmes et ses amis, ses inspirations musicales et tout ce qui participe à dévoiler l’univers de ce génie incomparable, unique, inouï… Fêter Berlioz dans son village une année de commémoration nationale, c’est le fêter plus que jamais et tenter de produire à La Côte-Saint-André une programmation berliozienne, magnifique, déraisonnable même ! »

Pour tout savoir sur Berlioz

En marge du festival, 2 opportunités de mieux connaître la vie d’Hector Berlioz sont offertes au public. Tout d’abord la publication d’une nouvelle biographie intitulée Berlioz (chez Actes Sud), par le directeur du festival Bruno Messina, propose aux lecteurs « un voyage à la rencontre des multiples facettes du compositeur à travers une biographie écrite comme un roman ».

Enfin, les festivaliers ne manqueront pas d’aller visiter la maison natale du compositeur, devenue musée, qui invite à la découverte de « l’univers des jeunes années du compositeur, pour mieux appréhender sa personnalité hors du commun ». Chaque année, le musée accueille une exposition temporaire en lien étroit avec la thématique du festival.

www.musee-hector-berlioz.fr

Aller plus loin

www.festivalberlioz.com

Retour en haut de page