15 millions d’euros pour aider les agriculteurs touchés par la sécheresse

15 millions d’euros pour aider les agriculteurs touchés par la sécheresse

© Jean-Marc Demars

La Région va mettre en place une aide pouvant atteindre 2 000 euros pour les exploitations frappées par la canicule.

Auvergne-Rhône-Alpes a été durement touchée par la sécheresse durant l’été 2018. Les professionnels estiment qu’entre 30 et 50 % des exploitations régionales, c’est à dire entre 12 000 et 16 000 d’entre elles, sont concernées par une perte de leur récolte fourragère.
Les départements de l’Ain et de l’Allier sont les plus concernés mais également le Rhône, l’Isère, la Loire, le Cantal et une partie du Puy-de-Dôme sont affectés et cela dans un contexte de crise pour l’agriculture.

Pour épauler les agriculteurs dans cette mauvaise passe, la Région s’est rapidement entretenue avec les chambres d’agriculture, notamment lors du salon de l’élevage, pour mettre au point un dispositif qui soit efficace très rapidement afin « d’envoyer un signal positif en direction des chefs d’entreprises agricoles » a expliqué Laurent Wauquiez, le président aux côtés du vice-président délégué à l’agriculture Jean-Pierre Taite.

La Région apportera 15 millions d’euros qui serviront à diminuer les remboursements liés aux investissements en cours et éviter la spéculation sur les aides directes au fourrage qui font monter les cours artificiellement.
Cet accompagnement, dont le montant varie de 500 euros à 2 000 euros selon la taille de l’exploitation, sera versé après l’envoi d’un formulaire « de deux pages maximum » a précisé l’élu qui souhaite que le dispositif repose avant tout sur la confiance.
Son principe sera adopté lors de la prochaine réunion des élus régionaux en décembre, et la définition des zones classées par l’État. Les premiers dossiers pourront être instruits dès janvier, pour des versements en février.

Sur le long terme

Pour lutter contre la sécheresse, la Région accompagne déjà les projets individuels et collectifs pour faciliter l’accès à de nouvelles ressources en eau pour l’irrigation agricole. Ainsi, sur la période 2016-2018, la Région a déjà multiplié par dix ses moyens, soit plus de 2 millions d’euros par an pour financer des projets d’irrigation et de retenues collinaires et ainsi sécuriser les productions et les revenus. Au total, 140 projets ont été financés pour 3,5 millions d’euros d’aides de la Région.

Retour en haut de page