Août confirme une excellente saison touristique estivale 2018

Août confirme une excellente saison touristique estivale 2018

Le bon ressenti, dès le mois de juillet, des professionnels du tourisme d’Auvergne-Rhône-Alpes s’est confirmé au mois d’août : la saison touristique estivale 2018 a été exceptionnelle dans la région !

Les premiers bilans de la saison d’été 2018 sont très encourageants pour Auvergne-Rhône-Alpes. Pas moins de 76 % des professionnels du tourisme sondés fin août par Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme (*) jugent « la fréquentation touristique estivale bonne voire très bonne ». Le pourcentage s’élève même à plus de 80 % de satisfaction dans l’Ain, la Haute-Savoie, le Cantal et l’Isère.

Une progression globale et importante

Pour les responsables d’Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme, ce bon résultat est lié à plusieurs facteurs, à commencer par « les conditions météorologiques, qui ont fortement aidé à atteindre ces taux élevés. La canicule a boosté la fréquentation des destinations d’altitude garantissant un peu de fraîcheur ». Sur le seul mois d’août, le taux de satisfaction s’élève à 81 % des personnes interviewées estimant que la fréquentation a été bonne voire excellente (contre 73 % de moyenne nationale).

Le taux d’occupation des hébergements est également en hausse : 65 % pour l’ensemble de l’été et 69 % pour le mois d’août, qui constitue toujours « le moteur de la saison estivale ». La durée moyenne de séjour progresse elle aussi, atteignant 5,9 jours en 2018. Signalons, enfin, que la clientèle étrangère a été particulièrement au rendez-vous : se composant avant tout de Néerlandais, Belges et Britanniques, elle constitue environ le quart de de la clientèle globale (24 %, contre 22 % en 2017), cette part étant encore plus élevée dans la vallée du Rhône.

* Enquête réalisée par Novamétrie, pour le compte d’Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme, auprès de 600 professionnels dans les 12 départements de la région.

© Andréa Aubert
Groupe de randonneurs conquis par le panorama au cours d'une balade dans le Parc naturel régional du Pilat (juillet 2018)

L’effet Unesco jugé positif

Un autre résultat intéressant est mis en relief par cette étude. Il concerne les sites classés au patrimoine mondial de l’Unesco : 20 % des professionnels estiment que ces sites ont un impact positif sur la fréquentation estivale. Plus spécifiquement, l’effet Unesco a déjà joué à plein pour la zone de la Chaîne des Puys : 55 % des interviewés, sur toute la Région, ont jugé l’impact de ce classement positif. Et ce taux grimpe même à 100 % pour les prestataires auvergnats !

Aller plus loin

Entretiens internationaux du tourisme du futur : ils sont de retour au château de Vixouze, dans le Cantal, proposant trois journées de réflexion approfondie sur les enjeux éthiques et écologiques du tourisme de demain (du 5 au 7 septembre 2018).

Retour en haut de page