Bravo aux lauréats des Trophées des start-ups 2018

Bravo aux lauréats des Trophées des start-ups 2018

Les projets présentés pour la 2e édition des Trophées des start-ups témoignent de la force d'innovation d'Auvergne-Rhône-Alpes © Michel Pérès
Cette soirée du 11 juin a été ouverte par Annabel André-Laurent et Juliette Jarry, vice-présidentes de la Région Auvergne-Rhône-Alpes © Michel Pérès
Dans la catégorie EdTech, Gamebuino (Loire) s'est imposée © Michel Pérès
La présentation des projets devait être effecutée en 2 minutes chrono, pour tous les concurrents © Michel Pérès
Outre les présentations des responsables de start-ups, des témoignages d'entrepreneurs ont aussi ponctué cette remise de prix © Michel Pérès
Le grand vainqueur de la soirée est Keranova (Loire), qui s'empare du Trophée dans la catégorie MedTech et du Trophée coup de coeur du public © Michel Pérès
Le vainqueur de la catégorie SportTech est Innov'Pulse (Rhône) © Michel Pérès
L'appli mobile MuseoPic (Rhône) entend réinventer le concept de visite au musée, et remporte le Trophée de la catégorie TourismTech © Michel Pérès
Les vainqueurs des 4 catégories en lice en 2018 : Keranova, Innov'Pulse, Gamebuino et MuseoPic (de gauche à droite) © Michel Pérès

Keranova, Gamebuino, Innov’Pulse et MuseoPic sont les grands gagnants des Trophées des start-ups 2018, qui ont été décernés lundi 11 juin à l’Hôtel de Région de Lyon.

La 2e édition des Trophées des start-ups, organisés par la Région Auvergne-Rhône-Alpes, s’est tenue lundi 11 juin en fin d’après-midi à Lyon. Sur 80 projets en compétition au départ, 12 seulement avaient franchi la première étape de sélection, et avaient rendez-vous pour la finale, à l’Hôtel de Région de Lyon. Ils concourraient dans 4 catégories : EdTech, MedTech, SportTech et TourismTech.

Les lauréats 2018

  • Catégorie EdTech : Le vainqueur est Gamebuino (42), pour la conception et l’animation d’une plateforme pédagogique communautaire en ligne qui permet à chacun de s’initier au code de manière ludique.
  • Catégorie MedTech : Le 1er prix est remporté par Keranova (42), qui développe le premier équipement chirurgical robotisé permettant d’automatiser environ 80% d’une chirurgie de la cataracte, grâce à une technologie laser unique au monde.
  • Catégorie SportTech : Le Trophée est remporté par Innov’Pulse (69), qui conçoit, développe, fabrique et commercialise des orthèses (dispositifs médicaux) permettant aux patients de retrouver des mobilités là où ils ne le pouvaient avec les produits existants sur le marché, et même une pratique sportive.
  • Catégorie TourismTech : Le vainqueur est MuseoPic (69), pour la création d’une application mobile « qui réinvente la visite au musée », disponible aussi bien sur iOS que sur Android.
  • Coup de cœur du public : Enfin, un « grand gagnant toutes catégories confondues » a été élu par le public parmi les 4 lauréats précédents. En proposant une innovation importante dans le champ médical, Keranova a convaincu le plus grand nombre de participants au vote, et a ainsi raflé la mise.

« La Région est là en tant que facilitateur »

En préambule à cette remise des prix, Annabel André-Laurent, vice-présidente de la Région déléguée aux entreprises, à l’emploi, au développement économique, au commerce, à l’artisanat et aux professions libérales, a notamment précisé : « Nous sommes la Région de l’innovation. Nous avons de grandes universités, des grandes écoles, des laboratoires extraordinaires, et nous avons surtout des entrepreneurs qui investissent, qui créent et innovent : c’est à eux, aussi, que nous devons le dynamisme de la région ! Nous sommes là en tant que facilitateurs, fédérateurs, mais ce sont eux qui créent de la richesse et les emplois sur le territoire. Nous ne l’oublions pas. »

À son tour Juliette Jarry, vice-présidente déléguée aux infrastructures, à l’économie et aux usages numériques, est revenue sur la création, en 2017, de ces Trophées : « Avec les Trophées des start-ups, nous voulions donner la chance à l’ensemble des start-ups du territoire de pouvoir se faire connaître et d’être mises en valeur. Mais une start-up c’est avant toute chose une entreprise : avec ces Trophées, nous avons voulu pouvoir fournir un accompagnement sur la durée, qu’il soit juridique ou fiscal par exemple, et pas uniquement une mise en lumière le temps d'une soirée. »

En ouverture de soirée, Xavier Kergall, directeur général Les Échos Business, se félicitait lui aussi de l’organisation de cet événement phare au cours d’une semaine très animée pour le monde économique, deux jours avant l’ouverture du Salon des entrepreneurs Auvergne-Rhône-Alpes.

Aller plus loin

Les start-ups lauréates 2018 :

Retour en haut de page