« Relocalisation et attractivité » au programme des Quatre Moteurs pour l’Europe

© Région Auvergne-Rhône-Alpes
L’événement du 10 mars a été organisé en visioconférence, depuis l’Hôtel de Région de Lyon.

Jeudi 10 mars, la Région a proposé une conférence sur la thématique de la relocalisation : c’était le premier temps fort 2022 de la présidence Auvergne-Rhône-Alpes du réseau de coopération des Quatre Moteurs pour l’Europe.

Un événement en visioconférence, organisé le 10 mars, a ouvert la présidence Auvergne-Rhône-Alpes des Quatre Moteurs pour l’Europe : une conférence sur le thème « Les Quatre Moteurs pour l’industrie : relocalisation et attractivité ». Avec ce rendez-vous, la Région a ainsi invité ses partenaires institutionnels et économiques du Bade-Wurtemberg, de la Catalogne et de la Lombardie à partager leurs politiques et expériences en matière de relocalisation, d’attractivité et d’industrialisation. Les homologues européens ont été accueillis par Stéphanie Pernod, 1re vice-présidente de la Région déléguée à l’économie, à la relocalisation et à la préférence régionale, et Philippe Meunier, vice-président délégué aux relations internationales, représentant le président de la Région Laurent Wauquiez.

Ce temps fort a également été l’occasion de présenter officiellement le « Passeport entreprises » des Quatre Moteurs : une offre de services gratuits à destination des entreprises pour les soutenir dans leurs projets d’implantation dans une région des Quatre Moteurs. Il a été présenté par les agences de développement économique des quatre Régions, et devrait permettra de faciliter les implantations : mise à disposition de locaux, mise en relations avec des partenaires potentiels... Ce Passeport entreprises a fait l’objet d’une phase pilote pendant l’année 2021 et a dorénavant vocation à accompagner toutes les entreprises intéressées.

Les intervenants des quatre Régions se sont retrouvés sur plusieurs défis communs à relever, notamment : le soutien aux entreprises et aux chaînes d’approvisionnement, la recherche de foncier disponible, et les problématiques de recrutement et de formation.

Préserver nos savoir-faire stratégiques

Forte de 510 000 emplois industriels et 54 000 établissements industriels, Auvergne-Rhône-Alpes est la première région industrielle française. Cependant, malgré ses nombreux atouts, notamment sa position stratégique en France et en Europe, ainsi que son dynamisme économique, elle est confrontée à une croissance préoccupante des importations et à un risque accru de perte de savoir-faire stratégiques pour le territoire.

La Région a donc exprimé l’ambition de soutenir les industries et toute initiative de relocalisation d’activités industrielles compétitives, ce qui s’est traduit en décembre 2021 par le vote de son plan de relocalisation stratégique. Au-delà des frontières régionales, la Région Auvergne-Rhône-Alpes a souhaité donner, avec cette conférence du 10 mars, un écho européen à ces enjeux de reconquête de la souveraineté industrielle et technologique.

Pour en savoir plus et télécharger le programme / Téléchargez ici le document en anglais

Site des Quatre Moteurs pour l’Europe

Retrouvez ci-dessous l’intégralité de la conférence filmée. Journaliste animateur : Philippe Montanay.

Cliquez ici pour suivre la vidéo en anglais

Repères chiffrés

Les Quatre Moteurs pour l’Europe – Auvergne-Rhône-Alpes, Bade-Wurtemberg (Allemagne), Catalogne (Espagne) et Lombardie (Italie) – sont les premières régions industrielles dans leurs pays respectifs, et représentent environ 10% du PIB européen (soit 1500 milliards d’euros en tout). Pour rappel, plus de 220 entreprises auvergnates et rhônalpines sont implantées dans les régions des « Quatre Moteurs » : 88 en Catalogne, 74 en Lombardie et 57 au Bade-Wurtemberg.

Retour en haut de page