Deux réunions d’informations sur le Léman express

Deux réunions d’informations sur le Léman express

À quelques semaines de l’ouverture du service ferroviaire Léman Express entre la Suisse et la Haute-Savoie, le président de la Région, Laurent Wauquiez a rencontré les frontaliers à Thonon et Gaillard.

Véritable trait d’union franco-suisse, le Léman Express sera opérationnel à partir du 15 décembre prochain. Un big bang pour les déplacements quotidiens de l’ensemble du Grand Genève. 50 000 voyageurs, travailleurs transfrontaliers, touristes, étudiants... sont attendus à bord de 240 trains qui circuleront dans les cantons de Vaud et de Genève, dans l’Ain et la Haute-Savoie et desserviront 45 gares.

Côté français, le Léman Express offrira une large desserte : de Bellegarde à l’ouest jusqu’à Saint-Gervais à l’est, et d’Annecy au sud jusqu’à Evian au nord. Il couvrira les 4 branches françaises de l’étoile ferroviaire d’Annemasse : vers Genève, Évian, Annecy et Saint-Gervais. Côté suisse, la desserte comprend le Canton de Genève dans sa totalité ainsi qu’une partie du Canton de Vaud (dessertes depuis Nyon).

Le Léman Express est un projet ancien. Il concrétise une convention datant de 1912 ! Les horaires et les prix sont désormais connus. Le 15 décembre à 5h05, le premier train accueillera ses premiers passagers entre Coppet et Annemasse et Thonon et Genève. Il faut dire que les déplacements transfrontaliers ont presque doublé le temps des travaux et que l’utilité de cette liaison n’est plus à démontrer en terme d’efficacité et de réduction des pollutions…

Le président de la Région, Laurent Wauquiez a rencontré les frontaliers à Thonon-les-Bains le 22 novembre et à Gaillard le 21 novembre pour présenter ce service et répondre à leurs questions.

 

Retour en haut de page