Les cars « propres » du constructeur Iveco débarquent en Auvergne-Rhône-Alpes

Les cars « propres » du constructeur Iveco débarquent en Auvergne-Rhône-Alpes

Michel Pérès

Dès janvier 2020, deux autocars, à motorisation au gaz naturel, construits par l’entreprise Iveco, circuleront sur la ligne Montélimar/ Nyons gérée par la Région.

Face à la pollution de l’air, l’Europe a réduit de 30 % les niveaux d’émission de gaz polluants, notamment ceux issus des motorisations diesel. Le constructeur européen Iveco, dont le siège est implanté à Annonay en Ardèche, a équipé son autocar « Crossway » de nouveaux moteurs qui fonctionne au gaz naturel ou au biogaz issu de la méthanisation.

Conçu pour répondre aux besoins des transports périurbains et interurbains de voyageurs, qui garantit le respect des normes en matière d’émissions de particule fines et d’oxyde d’azote, ce modèle a été présenté aux élus régionaux jeudi 21 mars à l’Hôtel de Région.

Depuis le transfert à la Région de la compétence transports des Départements, issu de la Loi Notre (Nouvelle organisation territoriale de la République) votée en 2015, les transports régionaux de voyageurs intègrent désormais les réseaux de transports interurbains par autocar, ainsi que des transports scolaires.

En 2019, le fonctionnement des services de transport routier représente un budget d’environ 580 millions d’euros. Il finance 500 lignes régulières par autocar, 5 000 itinéraires scolaires, quelque 55 000 points d’arrêt, ainsi que 22 gares routières.
En outre, depuis plusieurs années déjà, la Région assure directement la gestion de dix lignes routières régionales, regroupées sous la marque « Cars Auvergne-Rhône-Alpes ». Elles totalisent environ 200 circulations quotidiennes dans la Drôme, en Ardèche, au nord du département de l’Ain et assurent également la desserte de grandes gares TGV.

Depuis plusieurs années, les élus régionaux accompagnent le développement de motorisation alternative au diesel, principalement le gaz mais aussi l’hydrogène. Ils financent par exemple le surcout d’acquisition de ces nouveaux matériels, la création de stations de recharge et favorisent les expérimentations. Avec le renouvellement de contrats conclus avec de nombreux autocaristes, la Région contribue aussi au dynamisme des ventes d’autocars neufs. C’est ainsi que deux Crossway NP d’Iveco circuleront dès janvier 2020 sur la ligne Montélimar/ Nyons. Près d’un millier de véhicules pourraient être prochainement commandés par les transporteurs. Le constructeur ardéchois espère évidemment remporter ces futurs appels d’offre auxquels les concurrents ne manqueront pas de répondre de leurs côtés.

Michel Pérès

Retour en haut de page