Menuiseries extérieures : 3 questions à Christophe Gauthier

Menuiseries extérieures : 3 questions à Christophe Gauthier

© Laurence Barruel
« Les projets comme celui du siège du journal La Montagne demandent beaucoup de créativité », explique Christophe Gauthier.

Le groupe Gauthier est composé de l’entreprise Gauthier, spécialisée en menuiseries extérieures, et de ses 3 filiales. Rencontre avec le PDG Christophe Gauthier qui estime que « le rapprochement des deux Régions nous a ouvert des portes ».

Quelle est votre cœur de métier ?
Christophe Gauthier : Au départ, Gauthier est une entreprise artisanale de menuiserie bois mais mon père a su la faire évoluer. Nous sommes aujourd’hui spécialisés dans la fabrication et l’installation de menuiseries extérieures quelles qu’elles soient : bois, alu, PVC, mixtes… Nous avons gardé la souplesse d’une PME familiale, ce qui nous permet de répondre aux nouvelles demandes des donneurs d’ordre, en nous appuyant sur les expériences acquises et en innovant.

Dans quelles zones intervenez-vous ?
Notre siège est en Haute-Loire, mais nous sommes aussi déployés sur le Puy-de-Dôme, la Loire et à Avignon. Parmi nos chantiers récents, nous avons travaillé sur le campus Jourdain à Paris, sur le Zénith de Saint-Étienne, sur un grand projet à Marseille, et bien sûr le Carré Jaude 2 à Clermont-Ferrand, ou encore le siège du journal La Montagne dont nous avons réalisé l’enveloppe extérieure. Ce sont des chantiers intéressants, parfois compliqués, et qui demandent beaucoup de créativité, pour procurer aux bâtiments tout leur caractère. C’est passionnant. Bien sûr, nous travaillons aussi beaucoup avec la Région pour les lycées : en 2019, cela représente de 15 à 18 % de notre chiffre d’affaires. En ce moment nous sommes sur des chantiers de lycées à Givors, Romans-sur-Isère, Le Puy-en-Velay, Yssingeaux, Issoire et Clermont-Ferrand : à Ambroise-Brugière et prochainement au lycée Blaise-Pascal.

Répondre aux marchés publics de la Région, est-ce facile ?
Depuis que nos deux Régions se sont rapprochées, cela nous a permis à nous, qui sommes une PME auvergnate, d’accéder à des chantiers du côté rhônalpin. Cela nous a ouvert des portes, c’est évident. Et la complexité des dossiers est plus liée, de notre côté, à des problématiques de maîtrise d’œuvre plutôt qu’à la réponse aux marchés. Ça, nous savons le faire, généralement sous l’égide de majors qui pilotent les très gros chantiers.

www.gauthier-menuiserie.fr

Une entreprise familiale à 240 salariés !

En 1998, Christophe Gauthier a pris la tête de l’entreprise familiale fondée en 1959 par son père Paul Gauthier. Il explique : « Paul, mon père, a fondé son entreprise artisanale de menuiseries bois qu’il a su, au fil des années, faire évoluer vers de nouveaux matériaux et de nouvelles technologies, en fonction de la demande des marchés et de l’attente des clients. À la prise de direction de cette entreprise familiale, j’ai souhaité poursuivre ce chemin si bien tracé, en renforçant les moyens sur les sites existants et en étendant leur impact géographique. Une nouvelle agence a également vu le jour dans le sud de la France où, grâce à notre savoir-faire, nous avons réalisé des opérations majeures. »

Aujourd’hui, 240 personnes travaillent pour le groupe Gauthier, qui comprend l’entreprise Gauthier et ses 3 filiales : Menuiserie Defix (bois), Chambon-Gauthier (métallerie serrurerie) et la société CPG (économies d’énergie).

Aller plus loin

1,5 milliard d’€ pour les lycées

La Région s’est engagée à investir pour rénover ses lycées et en construire de nouveaux, en mettant en place un « plan Marshall » de 1,5 milliard d’€.

Retour en haut de page