Téléphonie mobile : des pylônes pour une Région 100 % connectée

Téléphonie mobile : des pylônes pour une Région 100 % connectée

© Juan Robert

Avec la levée de plusieurs pylônes de téléphonie mobile dans la Drôme en février et mars, et la promesse d’en déployer 57 d’ici 2020 sur l’ensemble du territoire, la Région maintient le cap pour assurer une couverture totale d’Auvergne-Rhône-Alpes.

La couverture en téléphonie mobile est un enjeu territorial fort et crucial en matière de développement économique. Faisant de la nécessité de résorber les zones blanches une priorité, la Région est la seule en France à avoir fait le choix de déployer elle-même des pylônes pour téléphonie mobile. Du 6 au 8 février dans la Drôme, deux pylônes ont ainsi été héliportés et levés sous maîtrise d’ouvrage de la Région, pour une mise en service courant 2019 : l’un sur la commune du Chalon, l’autre à Marignac-en-Diois. En mars, le déploiement s’est poursuivi dans le département avec de nouvelles installations au Poët-en-Percip, à Bouvante-le-Haut et aux hameaux de Menée, les Nonières et Bénevise, sur la commune de Treschenu-Creyers.

Un investissement de 11 M€

Dans le seul département de la Drôme, le déploiement de 18 pylônes de téléphonie mobile est programmé. Et sur l’ensemble du territoire régional, pas moins de 57 levées de pylônes seront réalisées d’ici 2020. Ces réalisations sont le fruit d’un partenariat élargi entre la Région, l’État et les Départements autour d’un programme d’investissement global de 11 M€. Les communes ont également été sollicitées, afin d’identifier et mettre à disposition les terrains accueillant ces infrastructures.

Grâce à l’ensemble de ces opérations attendues par toutes et tous, en premier lieu dans les zones rurales, la Région Auvergne-Rhône-Alpes avance à grands pas pour être la première Région 100 % connectée de France.

L’action de la Région accélère les déploiements

« La couverture de notre territoire en téléphonie mobile est un enjeu d’aménagement du territoire autant que de développement économique. Elle est très attendue par les habitants et c’est la raison pour laquelle la Région Auvergne-Rhône-Alpes est pleinement impliquée pour accélérer les déploiements », précise enfin Juliette Jarry, vice-présidente de la Région déléguée aux infrastructures, à l’économie et aux usages numériques.

Résorber les zones blanches, une priorité régionale

La Région investit pour résorber 48 zones blanches en téléphonie mobile d’ici 2021. La réalisation des sites est cofinancée par l’État et le Département au titre du Programme d’investissements d’avenir (PIA). La construction des pylônes est réalisée sous réserve d’accord du Conseil départemental et de la Région, s’agissant notamment de coûts exceptionnels très élevés qui pourraient survenir. Voici la liste des implantations prévues dans ce cadre :

  • Dans l’Ain : Colomieu, Établissement Gesler, borne au lion, centre de vacances et de loisirs de Giron, hameau de Fay et RD 60 (Souclin), domaines skiables de la Praille, station de Sur-Lyand Grand-Colombier, domaine de Lachat.
  • Dans l’Allier : gorges de la Sioule, haute vallée du Cher, Châtel-Montagne.
  • En Ardèche : vallée de La Beaume, Ribes, Sanilhac, Beaumont, ZA Les Rubens, Meysse, camping du Moulin de Gournier, Malbosc.
  • Dans le Cantal : Garabit, vallée de la Truyère, col de Prat-de-Bouc, lac de Lastioulles, Champs-sur-Tarentaine-Marchal.
  • Dans la Drôme : Saint-Ferréol-Trente-Pas, Saint-Gervais-sur-Roubion, Saint-Michel-sur-Savasse, Marignac-en-Diois, Le Chalon, Miscon, Bouvante, Beaumont-en-Diois, Bénivay-Ollon, Le Poët-en-Percip, Montjoyer, La Bâtie-des-Fonds, Cobonne, Léoncel, camping La Poche à Mirmande, hameaux de Menée, les Nonières et Bénevise.
  • Dans la Loire : Roche, Chazelles-sur-Lavieu, La Tuilière, Gumières, Thélis-la-Combe.
  • En Haute-Loire : Grèzes, Jax, Roche-en-Régnier, Respirando Emblavez, Musée de la Résistance, Meygal, chemin de Saint-Jacques.
  • Dans le Puy-de-Dôme : Lachaux, Saulzet-le-Froid.
  • Dans le Rhône : Marchampt, Saint-Didier-sur-Beaujeu.

D’autres communes ne figurant pas dans cette liste peuvent également faire l’objet de projets de déploiement. Pour en savoir plus, consultez le site www.monreseaumobile.fr.

Retour en haut de page