Les meilleurs skieurs handisport sur les pistes de Tignes

Les meilleurs skieurs handisport sur les pistes de Tignes

© Gregory Picout Marie Bochet, de la Team Auvergne-Rhône-Alpes, est aussi porte-drapeau de l'équipe de France de ski handisport (photo d'archives)

L’avant-dernier grand rendez-vous avant les Jeux Paralympiques de PyeongChang se tient à Tignes, du 24 au 26 janvier : il réunit plus d’une centaine d’athlètes pour la coupe du monde de ski alpin handisport.

Précisément 108 athlètes, venus de 19 pays, sont à l’affiche de la coupe du monde de ski handisport organisée à Tignes du 24 au 26 janvier. L’équipe de France emmenée par Marie Bochet, porte-drapeau et déjà quadruple médaillée d’or paralympique, sera bien sûr très attendue pour ce rendez-vous qui précède de quelques semaines les prochains Jeux Paralympiques (du 9 au 20 mars 2018, en Corée du Sud). Marie Bochet est aussi membre de la Team Auvergne-Rhône-Alpes.

Deux Super-G et deux descentes sont au programme de ces journées qui constituent la dernière étape cruciale avant les Jeux, cette World Para Alpine Skiing (WPAS) de Tignes s’annonçant comme un temps fort de la saison de ski handisport. Pour la délégation tricolore, la coupe du monde fait également figure de « répétition générale ».

Dans le rang des champions présents, notons les participations de Marie Bochet (Albertville), Arthur Bauchet (Briançon), Jordan Broisin (Lyon), Frédéric François (Grenoble) et Yohann Taberlet (Morzine). La première journée sera consacrée aux entraînements (le 24 janvier), et les compétitions officielles se dérouleront sur 2 journées, les 25 et 26 janvier.

Rendez-vous au village handisport

Un village handisport est mis en place par le Comité régional handisport avec le soutien de la Région Auvergne-Rhône-Alpes pendant toute la durée de la coupe du monde. Il est accessible à tous, chaque jour à partir de 10 h. Pour le public, c’est l’occasion de découvrir en s’amusant les différentes disciplines handisport, en particulier le biathlon laser et le cécifoot. Et en plus, c’est gratuit !

Retour en haut de page