Le Bade-Wurtemberg préside les 4 moteurs pour l'Europe

Le Bade-Wurtemberg préside les 4 moteurs pour l'Europe

© Michel Pérès

Après Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, c’est l’allemand Winfried Kretschmann qui préside le réseau des 4 moteurs pour un an. Objectifs : susciter des opportunités économiques, impliquer les jeunes grâce aux échanges, peser dans le débat européen.

Entouré de Theresa Schopper, secrétaire d’État du land, de Giusseppe Cangialosi conseiller d’Alessandro Fermi, en charge des relations institutionnelles de la Lombardie, et de Marti Anglada, haut-représentant de la Catalogne en France, Laurent Wauquiez a dressé un bilan des actions réalisées à la tête des 4 Moteurs avant de laisser Winfried Kretschmann, Président du Bade-Wurtemberg, dévoiler les grandes lignes de son programme pour l’année à venir.
Les questions portant sur les infrastructures internationales (Lyon-Turin), l’apprentissage et les échanges culturels ont notamment été abordées.

Les 4 moteurs ont annoncé la création d’un « club des entrepreneurs des 4 Moteurs ». Il aura pour mission de créer une communauté d’affaires pour répondre aux nouveaux projets européens, faciliter l’accès aux salons internationaux organisés dans chaque région aux entreprises, et favoriser les échanges économiques ainsi que l’émergence de projets et d’entreprises d’envergure internationale.

« Avec les Quatre Moteurs c’est une certaine idée de l’Europe que nous défendons : une Europe pragmatique, une Europe puissante, et une Europe qui défend les intérêts de nos différents peuples. Comme nous le faisons avec les 4 Moteurs, nous devons réaffirmer ce principe simple : tout ce que l’Europe fait doit être fait de façon pragmatique pour les entreprises et les travailleurs européens » a expliqué Laurent Wauquiez qui a rappelé les actions menées sous sa présidence, notamment le séminaire dédié à la question de la transformation des modèles industriels. Mais aussi un interclustering à Barcelone en octobre, une mission économique en Scandinavie et un événement à Bruxelles qui a permis aux quatre régions de se positionner en leaders concernant les enjeux de la révolution numérique.

La construction de projets européens répondant à des appels à projet des pays partenaires et de l’Europe est aussi une priorité. Le pôle de compétitivité d’Auvergne-Rhône-Alpes LUTB-RAAC et l’agence du Land Bade-Wurtemberg « E-mobil » ont obtenu 3 millions d’euros pour financer leurs projets en répondant ensemble à un appel à projet phare du Ministère allemand de l’Education et de la Recherche intitulé : « All-Fra Tech » (Alliance franco-allemande pour des technologies innovantes en matière de mobilité).
Enfin, Winfried Kreteschmann a annoncé la programmation, en 2018, d’un évènement culturel pour célébrer 30 ans de coopération entre les 4 moteurs.