Relocalisation : la filière textile s’organise avec la création de TexInnLab

© Charles Pietri
La présentation de TexInnLab s’est tenue le 17 février à l’Hôtel de Région de Lyon, en présence des partenaires de cet accélérateur de projets soutenu par la Région.

Né d’un partenariat ente le groupe ardéchois Chamatex et le groupe lyonnais Zebra, l’accélérateur de projets textiles innovants TexInnLab a été présenté le 17 février. Les projets qui en émergeront seront soutenus par la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

Dans un secteur souffrant trop souvent de délocalisations massives, l’accélérateur de projets textiles innovants TexInnLab est né d’une volonté commune portée par Gilles Réguillon, président de Chamatex group, et Bertrand Barré, président du groupe Zebra, avec le soutien de la Région : créer des projets ayant un impact sur le territoire régional et relancer une fabrication industrielle française et écoresponsable, de manière à recréer un cercle vertueux faisant rimer réindustrialisation et relocalisation des emplois.

Défendre nos savoir-faire industriels

Le président de la Région Laurent Wauquiez a déclaré, au cours de la présentation de TexInnLab : « Cette initiative prouve que le textile peut devenir l’emblème de la réindustrialisation : on fabrique en France, on défend nos savoir-faire industriels, on crée des emplois et on protège la planète en n’important pas des produits qui ont traversé la planète. TexInnLab est une chance extraordinaire pour nous, et la Région accompagnera les projets qui émergeront grâce à cet accélérateur. »

Le premier grand projet porté dans le cadre de TexInnLab sera la création, dès 2023, d’une marque de chaussures de type « sneakers ».

Retour en haut de page