La Région lance le futur « Clairefontaine » de la gastronomie

Le Centre d’excellence Auvergne-Rhône-Alpes de la gastronomie et des métiers de bouche a été présenté le 10 février à Écully. © Charles Pietri
Le chef Davy Tissot, qui a emmené l’équipe de France Bocuse d’Or 2021, était au rendez-vous. © Charles Pietri
Le Centre d’excellence Auvergne-Rhône-Alpes de la gastronomie et des métiers de bouche a été présenté le 10 février à Écully. © Charles Pietri
Le Centre d’excellence Auvergne-Rhône-Alpes de la gastronomie et des métiers de bouche a été présenté le 10 février à Écully. © Charles Pietri
Le Centre d’excellence Auvergne-Rhône-Alpes de la gastronomie et des métiers de bouche a été présenté le 10 février à Écully. © Charles Pietri
Le Centre d’excellence Auvergne-Rhône-Alpes de la gastronomie et des métiers de bouche a été présenté le 10 février à Écully. © Charles Pietri
Le Centre d’excellence Auvergne-Rhône-Alpes de la gastronomie et des métiers de bouche a été présenté le 10 février à Écully. © Institut Paul-Bocuse
Le Centre d’excellence Auvergne-Rhône-Alpes de la gastronomie et des métiers de bouche a été présenté le 10 février à Écully. © Charles Pietri
Le Centre d’excellence Auvergne-Rhône-Alpes de la gastronomie et des métiers de bouche a été présenté le 10 février à Écully. © Charles Pietri

Le futur Centre d’excellence Auvergne-Rhône-Alpes de la gastronomie et des métiers de bouche, financé par la Région à hauteur de 25 millions d’euros, a été présenté le 10 février. Véritable « Clairefontaine de la gastronomie », il sera situé à Écully dans le Rhône et à Groisy, en Haute-Savoie.

Les meilleurs talents de la gastronomie et des métiers de bouche l’attendaient : ils auront bientôt leur « Clairefontaine », et même deux centres d’entraînement à la hauteur de leurs ambitions et de leurs belles performances lors des compétitions internationales.

Lors de la présentation de la Team France au Bocuse d’Or 2021, emmenée par Davy Tissot, le président de la Région Laurent Wauquiez avait déjà annoncé vouloir créer un « Clairefontaine » de la gastronomie : autrement dit un grand centre de préparation pour les compétiteurs français. Le constat était en effet que ces derniers disposaient, bien souvent, de conditions de préparation moins bonnes que leurs concurrents étrangers. L’objectif du projet de Centre d’excellence Auvergne-Rhône-Alpes de la gastronomie et des métiers de bouche est donc simple : offrir « un cadre idéal à nos pépites tricolores en créant un centre spécifiquement dédié à la préparation de grands concours internationaux ».

« Porter haut la richesse de nos traditions et notre art de vivre »

Ce futur Centre d’excellence sera financé par la Région, pour un montant de 25 millions d’euros. Il a été présenté le 10 février à Écully, en présence de Davy Tissot et de nombreux autres chefs français. Ce Centre sera réalisé en partenariat avec l’Institut Paul-Bocuse (Rhône) et le Campus de Groisy (Haute-Savoie).

Le président de la Région Laurent Wauquiez a déclaré, au cours de cette présentation : « Dans le monde entier, quand on pense à la France on a en tête la gastronomie. Nos traditions, nos savoir-faire, nos grands chefs, font rayonner notre pays à l’international. Et pourtant quand nos meilleurs talents se présentent à de grands concours internationaux, ils sont moins bien soutenus et encadrés que leurs concurrents. C’est impensable et ce n’est pas la hauteur de ce que les héritiers de Paul Bocuse et de Joël Robuchon sont en droit d’attendre. En créant ce centre d’excellence, nous allons mettre sur pied un véritable Clairefontaine de la gastronomie permettant à nos chefs de se préparer et de s’entraîner dans les meilleures conditions. C’est avec une immense fierté que nous lançons ce projet qui va nous permettre de porter haut la richesse de nos traditions et notre art de vivre. »

© Charles Pietri
« En créant ce centre d’excellence, nous allons mettre sur pied un véritable Clairefontaine de la gastronomie permettant à nos chefs de se préparer et de s’entraîner dans les meilleures conditions », a déclaré Laurent Wauquiez lors de cette présentation.

Un Centre d’excellence organisé sur deux campus

Concrètement, le Centre d’excellence Auvergne-Rhône-Alpes de la gastronomie et des métiers de bouche prendra la forme de deux campus. Le premier situé à Écully, sur un site mitoyen de l’Institut Paul-Bocuse, sera destiné aux métiers de la cuisine et de la pâtisserie. Ce site comprendra deux bâtiments. Le premier accueillera les cuisines, l’événementiel, la logistique et les bureaux. Le second abritera une résidence de 40 lits, une salle de sport, un bar et un restaurant.

Le second site prendra place sur le site du Campus de Groisy et sera consacré aux métiers de la boulangerie, boucherie, charcuterie, de traiteur, de primeur, de fromager et aux métiers de salle. Sa construction permettra l’aménagement de laboratoires, d’espaces de réception, de bureaux et d’hébergements.

La gouvernance du Centre sera assurée par une association conduite par l’Institut Paul-Bocuse et le Campus de Groisy, garantissant une gestion souple et un équilibre entre les deux structures. De plus, un conseil d’orientation sera mis en place, réunissant les acteurs publics, les professionnels du secteur et les deux porteurs de projet, pour définir le cadre stratégique et les orientations opérationnelles du Centre.

En accueillant les meilleurs talents de l’Hexagone, ce grand Centre d’excellence constituera une pépinière de futurs ambassadeurs des savoir-faire et de l’excellence de la gastronomie de notre pays.

Retour en haut de page