Partir-Ici, un nouveau guide de voyage à proximité de chez soi

Conçu par l’agence régionale Auvergne-Rhône-Alpes tourisme avec les professionnels et des "éclaireurs" passionnés du territoire, il propose plus de 2 000 activités authentiques et originales à découvrir dans la région.

Il y a mille et une façon de voyager, le nouveau guide en ligne « Partir-ici » en fait la démonstration.
Entre le Massif central, la Drôme provençale, les montagnes alpines, la région a la chance d’être dotée d’une grande richesse naturelle et se caractérise aussi par une histoire culturelle vivace. Partir-ici s’appuie sur les fondamentaux du tourisme : pleine nature, gastronomie, viticulture, thermalisme, bien-être, montagne, patrimoine et recense près de 2000 activités authentiques, respectueuses du vivant et des territoires.

Le guide est alimenté par les professionnels grâce aux offices de tourisme et les offres commentées par une communauté de passionnés, "les éclaireurs", qui partagent leurs expériences de voyages sous forme de stories, d’articles de blog ou de simples avis, sur un mode collaboratif.
Pour l’internaute, son utilisation est simple : il suffit de taper dans la barre de recherche le nom de la destination cible et une liste d’activités, de lieux où se restaurer et l’agenda événementiel apparaît à l’écran.

Les professionnels du tourisme régional veulent s’adapter aux aspirations de leur clientèle de plus en plus soucieuse de son environnement et en quête d’authenticité.
L’objectif de leur démarche est d’accompagner les habitants d’Auvergne-Rhône-Alpes, qui représentent déjà environ 30 % de la clientèle touristique, dans leurs recherches de sorties, en les inspirant pour découvrir ou redécouvrir leur région et se dépayser à proximité de chez eux.

Qualifié de tourisme « bienveillant », ces offres « durables » seront notées selon une grille d’auto diagnostic établie en collaboration avec l’association pour un tourisme équitable et solidaire, qui prend en compte 3 volets : les enjeux environnementaux avec la préservation de la nature et la protection de la biodiversité ; la contribution aux économies locales : l’ancrage dans son territoire caractérisé notamment par la rencontre avec des acteurs locaux (producteurs, artisans, artistes, historiens, habitants…) et les enjeux sociaux : faire de l’activité touristique un bienfait pour les personnes qui y travaillent (gouvernance démocratique, juste rémunération), pour les fournisseurs et prestataires (relations équitables), pour les acteurs du territoire d’accueil (solidarité).

Aller plus loin

partir-ici.fr

Retour en haut de page