Le plan mixité en actions

Environ 50000 postes dans le numérique sont actuellement non pourvus en France, dont 6000 en Auvergne-Rhône-Alpes. Des actions ont été menées par les partenaires, poursuivant chacune les objectifs principaux du plan mixité : l’orientation des jeunes filles et l’employabilité des femmes dans ces secteurs.

Orienter dès le plus jeune âge

Grâce à ces actions, des jeunes filles ont eu un aperçu des opportunités de la filière numérique, ont pu accéder à des outils d’aide à l’orientation dans les métiers du numérique et rencontrer les acteurs de la filière.

  • En 2019, parmi de nombreux événements, citons le rendez-vous du 14 mars 2019 à l’Hôtel de Région organisé dans le cadre de la Semaine de sensibilisation à l’entrepreneuriat féminin. 300 lycéens ont pu rencontrer des figures de l’entrepreneuriat féminin lors d’un speed meeting géant. Invitées par l’association 100000 entrepreneurs, 30 femmes entrepreneures ont raconté leur histoire à ces jeunes qui ont ainsi découvert un univers parfois méconnu (retrouvez ici l’interview de Nelly Moffett, créatrice de l’association Taal Project qui promeut l’équité dans les secteurs des nouvelles technologies).
  • Pour la 2e année consécutive, l’exposition itinérante « Compétences numériques, métiers de demain », conçue par l’association Fréquence écoles en partenariat avec les CRIJ et les Canopés, a circulé dans les lycées de la région.
  • 30 femmes entrepreneures ont également posé pour l’association Quelques femmes du numérique. Résultat : une exposition photographique inspirante visible lors de nombreuses rencontres.
  • Le Campus Région du numérique, fortement mobilisé, a donné la parole aux étudiants et salariés sur leur vision de la mixité : www.campus-region.fr
  • Les ateliers de découverte Ell’Oweb organisés en février et en mars ont permis de sensibiliser gratuitement des groupes de 15 lycéennes aux enjeux et outils numériques pour élargir les choix d’orientation. Au programme : graphisme, initiation au code, montage vidéo, création d’une page web, création de jeux vidéo, réalisation de totebag, rencontre avec des professionnelles…
  • L’association « Elles bougent » a proposé des concours en équipes composées de lycéennes et d’étudiantes afin de se mettre dans la peau d’une ingénieure le temps d’une journée pour créer, en mode « speed project », un produit ou un service innovant lié à la French Fab et l’Industrie du futur.

Connecter les besoins des entreprises aux talents féminins

Les femmes sont régulièrement invitées à découvrir de nouvelles perspectives professionnelles, pas seulement réservées aux hommes. Elles sont accompagnées pour renforcer leurs compétences ou pour se reconvertir.

  • Trois diagnostics territoriaux (Bourgoin-Jallieu, Clermont-Ferrand et Vichy) rassemblant un annuaire des acteurs et des actions menées sur le territoire, ont été réalisés. Entreprises et structures d’accompagnement à l’emploi ont organisé des temps forts auvergnats à destination de 200 femmes pour leur présenter les formations et les dispositifs d’accompagnement.
  • LDigital, structure emblématique de la mixité dans les métiers du numérique, apporte également sa pierre à l’édifice. Avec le soutien de la DIRECCTE et de la DRDFE et en collaboration avec Pôle emploi, la Fondation s’est engagée à favoriser l’employabilité des femmes tout en répondant aux besoins des entreprises locales. Des réseaux d’acteurs locaux ont été constitués sur tout le territoire d’Auvergne-Rhône-Alpes afin d’élaborer un plan d’actions. Ce programme s’est concrétisé par l’identification de plusieurs cartographies des métiers et par l’organisation d’une quinzaine de temps forts de sensibilisation, de forums, d’ateliers, de formations à destination des femmes. À titre d’exemple, lors du Digital Dating le 3 avril 2019 à Clermont-Ferrand, ce sont 50 candidates présentes, 19 recruteurs mobilisés et 160 entretiens réalisés.
  • LDigital a également réalisé une série de portraits inspirants et lancé son podcast #Femmes&Numérique.

Quelques actions clés menées depuis 2018

Pour orienter dès le plus jeune âge :

  • 4000 lycéens sensibilisés en Auvergne-Rhône-Alpes.
  • 300 lycéens sensibilisés et 40 femmes issues du secteur numérique mobilisées lors de l’action spéciale 100000 entrepreneurs le 14 mars 2019, un speed meeting géant permettant la rencontre et la découverte d’un univers parfois méconnu par les jeunes.
  • 2 expositions itinérantes « Compétences numériques, métiers de demain » dans les lycées de la Région, conçue par l’association Fréquence écoles en partenariat avec les CRIJ et les Canopés, et les portraits de 30 femmes entrepreneures réalisés par l’association « Quelques femmes du numérique ».
  • 1 série de témoignages d’étudiants du Campus Région du numérique et de salariés, réalisé par le Campus Région du numérique.
  • 1 chatbot pour répondre aux questions d’orientation des jeunes filles développé par Social Builder.
  • 1 campagne de communication menée par la Région Auvergne-Rhône-Alpes et l’association Fréquences écoles visant à mettre en avant des femmes pionnières dans le numérique, de Hedy Lamarr à Ada Lovelace, véritables modèles pour les jeunes filles.

Pour connecter les besoins des entreprises aux talents féminins :

  • 1 plan d’actions initié par la fondation LDigital avec le soutien de la DIRECCTE et de la DRDFE et en collaboration avec Pôle emploi, pour élaborer une cartographie des métiers sur le territoire et organiser une quinzaine de temps forts de sensibilisation.
  • 50 femmes en reconversion professionnelle présentes lors de la première action LDigital « Digital Dating » en avril 2019 à Clermont-Ferrand, 106 entretiens réalisés, 19 employeurs.
  • 3 diagnostics territoriaux rassemblant un annuaire des acteurs et des actions numériques menées sur le territoire.
  • 200 femmes informées sur les formations et les dispositifs d’aide lors de temps forts organisés par des entreprises et structures d’accompagnement à l’emploi.
Retour en haut de page