Plan Sécheresse : 14 372 éleveurs d’Auvergne-Rhône-Alpes bénéficiaires du soutien régional

Plan Sécheresse : 14 372 éleveurs d’Auvergne-Rhône-Alpes bénéficiaires du soutien régional

© Jean-Marc Demars

Devant le succès du dispositif, la Région débloque une enveloppe supplémentaire. Les dernières demandes sont en cours d'instruction et seront réglées d'ici mi-mai.

« Ce Plan, nous le voulions simple, accessible et surtout rapidement opérationnel. Vu l’ampleur des demandes enregistrées, c’est un succès. Nous réhaussons même le montant global du dispositif. C’était en effet pour moi une priorité que la Région se montre solidaire de nos agriculteurs quand ils font face à un aléa climatique majeur » a indiqué Laurent Wauquiez, Président de la Région.

Annoncé le 26 novembre dernier, il a très rapidement porté ses fruits. Au point pour la Région de débloquer une enveloppe supplémentaire aux 15 millions d’euros prévus au départ.
14 372 éleveurs d’Auvergne-Rhône-Alpes, victimes de la sécheresse ont déjà ou vont prochainement bénéficier d’une aide exceptionnelle forfaitaire afin de les accompagner dans le remboursement d’investissements productifs en cours.

Les filières concernées étaient les filières bovines, ovines, caprines et équines. Les territoires éligibles étaient ceux ayant eu des pertes fourragères supérieures à 30 % (identifiés dans le cadre de la procédure de calamité agricole). Les 2/3 du territoire de la Région étaient concernés.
L’aide forfaitaire est comprise entre 300 et 2 000 euros. Elle varie en fonction des pertes fourragères de la commune du siège d’exploitation, de la taille de l’exploitation, du statut juridique de l’exploitation (en GAEC ou non) et du type d’élevage.

Les 600 premiers dossiers déposés début février ont été examinés par les élus en Commission Permanente du 15 février dernier et les éleveurs ont reçu sur leur compte bancaire cette aide dès le 22 février.
4 725 dossiers étaient proposés à la Commission Permanente du 29 mars pour un paiement début avril. Il restera environ 8 600 dossiers à présenter à la Commission Permanente du 2 mai prochain pour un règlement mi-mai.

Il est à noter par ailleurs que six Départements se sont positionnés pour apporter une aide sécheresse en complément de l’aide accordée par la Région avec pour certains des critères spécifiques, ce qui traduit l’effet d’entraînement de ce dispositif.
« La sécheresse de l’été et de l’automne dernier a été dramatique pour notre agriculture. Nous ne pouvions laisser nos exploitants agricoles sur la touche. Ce Plan Sécheresse ambitieux est une bouffée d’oxygène pour eux. Cela nous réjouit car la Région Auvergne-Rhône-Alpes sans son agriculture, ce n’est plus la Région Auvergne-Rhône-Alpes », souligne Jean-Pierre Taite, Vice-président délégué à l’Agriculture.

Retour en haut de page