L’action régionale en faveur des chrétiens d’Orient renforcée

L’action régionale en faveur des chrétiens d’Orient renforcée

© Michel Pérès

Les élus d’Auvergne-Rhône-Alpes ont reconduit, le 20 décembre, le fonds destiné à soutenir les chrétiens d’Orient et les victimes de violences ethniques, religieuses et sexuelles au Proche et Moyen-Orient, à hauteur de 500000 € pour l’année 2019.

Dès le mois de mars 2018, face à une urgence humanitaire préoccupante au Proche et Moyen-Orient, la Région s’était engagée en planifiant son action sur 3 ans en faveur des chrétiens d’Orient et des victimes de violences ethniques et religieuses. Abondé initialement à hauteur de 350000 €, le fonds d’aide prévu s’était avéré insuffisant au vu du volume d’actions engagées par les partenaires de la Région, et avait finalement été rallongé de 150000 €.

Une action renforcée et inscrite dans la durée

En assemblée plénière, jeudi 20 décembre, les élus ont réaffirmé et même renforcé le soutien de la collectivité régionale, en reconduisant directement, pour 2019, une enveloppe de 500000 €. Par ailleurs, l’intitulé du plan a été complété, pour également prendre en compte les violences sexuelles qui sont devenues de véritables armes de guerre dans de nombreux conflits.

C’est le vice-président Philippe Meunier (*) qui s’est chargé de présenter le rapport relatif à ce plan de soutien, rappelant en préambule : « Notre action a déjà permis de mettre en œuvre un certain nombre de programmes, notamment en Irak grâce à la Fondation Mérieux, avec une aide apportée aux yézidis persécutés, mais aussi en Égypte, afin d’aider des populations déplacées, grâce à l’Université catholique de Lyon. »

Fait suffisamment rare pour être mentionné, l’assemblée a voté d’une seule voix ce dispositif témoignant de la solidarité régionale en direction de populations opprimées. Rapport n°2560 : adopté à l’unanimité.

* Philippe Meunier est vice-président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes délégué à la sécurité, aux partenariats internationaux, à la chasse et à la pêche, à la forêt et au bois.

Des actions pour reconstruire

Depuis l’adoption du Plan d’actions au mois de mars, les dossiers suivants ont été adoptés en commission permanente (en juin, septembre et décembre 2018). Ils inscrivent le soutien de la Région dans des objectifs de moyen et long terme, au-delà de la réponse à une situation d’urgence :

  • L’association L’œuvre d’Orient, en Irak : installation de panneaux solaires dans 6 écoles, à Qaraqosh, Karamless, Bashiqa, Bartella, Maguara, et Bassora, et formation des électriciens ; reconstruction du village de Batnaya ; restauration du centre culturel à Karamless.
  • L’Université catholique de Lyon, en Égypte : poursuite d’un programme de formation de formateurs au centre Anaphora.
  • L’association Triangle Génération Humanitaire, au Liban : programme de formation visant une meilleure employabilité des jeunes défavorisés résidant au Liban.
  • Le Carmel de Mechref, au Liban : aide exceptionnelle pour le maintien des salaires des enseignants de l’école Saint-Joseph.
  • L’association Mesopotamia : mise en place et développement du site Internet multi-langues permettant de présenter le patrimoine religieux assyro-chaldéen, yézidi et juif en Irak.
  • La Fondation Mérieux, au Kurdistan irakien : mise en place à Shekhan d’un centre d’accueil médico-social pour les femmes et les enfants yézidis persécutés ; réhabilitation de la faculté de médecine de l’Université de Ninive à Mossoul.
Retour en haut de page