Les travaux de construction du lycée Pierre Brossolette de Villeurbanne en vue

Les travaux de construction du lycée Pierre Brossolette de Villeurbanne en vue

© ANMA/AirStudio

Bonne nouvelle pour les élèves et les équipes enseignantes, le président de la Région , Laurent Wauquiez, a annoncé le lancement de la construction des nouveaux locaux pour un montant de 32 millions d’euros. Ouverture prévue à la rentrée 2021.

50 ans après sa construction, le lycée Pierre Brossolette de Villeurbanne était devenu totalement archaïque. Mais les travaux de reconstruction du lycée ont longtemps fait l’objet d’un désaccord entre la Région Auvergne-Rhône-Alpes et la Métropole de Lyon qui ont fini par trouver un terrain d’entente. Cette dernière prendra en charge les 815 000 € de dépollution du futur terrain qui accueillera le nouveau lycée.

La Région va, dès cet été, lancer les marchés publics pour démarrer les travaux du nouvel établissement au printemps prochain pour un montant de 32 millions d’euros.
Le futur lycée Brossolette, dont la capacité d’accueil sera élargie à 1 200 élèves (contre 1 000 aujourd’hui) sera installé à proximité de l’emplacement actuel, sur un terrain de 8 000 m². Il disposera des toutes dernières innovations technologiques afin de mettre à disposition des enseignants et des élèves les meilleures pratiques pédagogiques.
La Région veillera particulièrement dans la construction à ce que l’ensemble du lycée soit accessible aux élèves relevant de situations de handicap en particulier visuel ou auditif.

Avec la reconstruction du lycée Brossolette, la Région poursuit sa stratégie massive d’investissements dans la modernisation ou la restructuration des lycées publics qui relèvent de sa compétence, pour un montant total de 1.5 milliard d’euros. Dans l’agglomération lyonnaise, elle a déjà engagé une vaste campagne de rénovation aux lycées Lumière (20 M€), Récamier (16 M€), Saint-Just (32 M€), La Martinière (28 M€) et Jean-Perrin (16 M€). La construction de 3 nouveaux lycées est lancée dans l’Ain, l’Est lyonnais et la Haute-Savoie.

Le nouveau lycée Brossolette constitue l’un des éléments majeurs du projet Gratte-Ciel, quartier central de Villeurbanne inscrit au patrimoine architectural remarquable du XXe siècle, et emblématique de l'utopie moderniste et hygiéniste de son maire, Lazare Goujon, dans les années 1920-1930.
Outre les 900 logements, les nouveaux commerces et les bureaux, la zone d'aménagement concerté qui vise à doubler le centre-ville, le projet Gratte ciel comprend des équipements publics, groupe scolaire, pôle petite enfance, espaces publics végétalisés, et un nouveau pôle sportif qui sera accessible aux élèves du lycée. La Région apportera également son concours financier à la Ville de Villeurbanne pour la construction de ce nouveau gymnase.

Retour en haut de page