Permettre la relance économique et assurer la gestion de crise sanitaire

Permettre la relance économique et assurer la gestion de crise sanitaire

© Michel Pérès

L'assemblée plénière du 14 décembre a voté le budget primitif 2021. À quoi sert le budget régional dans le contexte actuel ? Il présente trois objectifs : affronter la crise sanitaire, limiter la crise économique issue de la pandémie de Covid-19, mais aussi assurer le soutien des plus fragiles.

SANITAIRE

Masques et matériel sanitaire : 70 millions d'euros
Aides à l'équipement (plaques de protection, oxymètres…) : près de 3 000 professionnels déjà aidés
Plan hospitalier : 30 millions d’euros
Appareils de purification de l'air : 10 millions d’euros
Campagne de dépistage de la population : 17 millions d’euros

SOUTIEN DES PLUS FRAGILES

Formation professionnelle avec la mise en œuvre du « Pacte rebond pour l’emploi »
Financement du permis de conduire pour la mobilité des jeunes (12 millions d’euros)
Élaboration du plan « Un jeune, une solution » (77 millions d’euros)
Pass Région Senior redonnant du pouvoir d'achat aux retraités
Partenariats avec les réseaux caritatifs pour lutter contre la précarité

ÉCONOMIE

Poursuite des aides d’urgence pour les commerces et les entreprises, incluant des aides à la transition numérique (200 millions d’euros déjà engagés)
Soutien des secteurs de la culture, du tourisme, de l’événementiel et des micro-entreprises
Rénovation énergétique dans les lycées : 258 millions d’euros
Projets ferroviaires : 207 millions d’euros
Infrastructures numériques : 53 millions d’euros
Soutien aux projets des collectivités locales : 63 millions d’euros
Grands projets régionaux : rénovation du Musée des Tissus à Lyon, Grande Halle d’Auvergne à Clermont- Ferrand, renaissance d’Alpexpo à Grenoble, ou Vulcania

Aller plus loin

L’agence de notation Standard & Poor’s donne son satisfecit

« Notre appréciation de la qualité de crédit intrinsèque de la Région Auvergne-Rhône-Alpes que nous évaluons à “AA+” se situe un cran au-dessus de sa note à long terme “AA”. Après avoir pleinement mis en œuvre son plan d’économies de 300 millions d’euros dès la fin de l’année 2018, nous anticipons désormais un fort pilotage des dépenses de fonctionnement, permettant à la Région d’augmenter ses investissements afin de soutenir l’économie locale. »

Pour information : la qualité de crédit intrinsèque reflète les caractéristiques propres de solidité et solvabilité financières de la collectivité régionale

Retour en haut de page