Hélicoptère de secours : la Région réactive pour protéger ses habitants

Hélicoptère de secours : la Région réactive pour protéger ses habitants

Charles Pietri

Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, était à Clermont-Ferrand ce mardi 30 juin pour présenter le nouvel hélicoptère de secours loué par la Région alors qu’il avait été préalablement décidé par l’Etat d’un transfert du Dragon 63 en Lozère.

Alors que l’Auvergne avait été profondément secouée par la décision prise sans aucune concertation préalable du transfert du Dragon 63 en Lozère durant tout l’été, une mobilisation exceptionnelle a pris corps pour tenter d’annuler cette décision.
La Région a immédiatement pris très au sérieux ce sujet alors que les opérations de secours par le Dragon 63 sont traditionnellement importantes durant l’été en Auvergne (182 missions et 165 personnes secourues durant l’été 2019). « Il aurait été insensé de laisser l’Auvergne, ses 4 départements, sans aucun hélicoptère de secours durant tout l’été alors que la population auvergnate augmente significativement avec de nombreux touristes attendus et surtout avec des urgentistes en moins, notamment dans l’Allier. Nous avons vu à quel point, encore récemment en Haute-Loire, le Dragon 63 était un équipement indispensable pour le secours des personnes. Aujourd’hui, notre mobilisation à tous a payé. Notre réactivité à la Région en trouvant une solution de location d’un hélicoptère a eu raison de la décision du transfert du Dragon 63. Ce qui était impossible vendredi dernier est devenu possible lundi soir. Je m’en félicite. Nous ne pouvons pas créer de polémiques sur la santé des Auvergnats. » a déclaré Laurent Wauquiez.

La réactivité de la Région, et du Conseil départemental de l'Allier, a en effet permis de trouver une solution de location d’un hélicoptère Airbus de type EC 135-T1 qui viendra donc compléter cet été les services du dragon 63 finalement maintenu par l'Etat au CHU de Clermont-Ferrand. Ce deuxième appareil sera basé au centre hospitalier de Montluçon.
Intensivement utilisé à travers le monde en tant qu’hélicoptère de secours, il sera naturellement équipé d’un treuil comme l’était le Dragon 63. Avec cet appareil, seront affectés 4 pilotes disposant d’une solide expérience (plus de 3 000 heures de vol), de deux mécaniciens treuillistes et d’une personne pour la maintenance.

Le budget pour la location est d’environ 300 000 euros jusqu’au 31 août, dont 75 000 euros apportés par l'Allier.
La location est réalisée auprès du groupe SAF, entreprise savoyarde, aujourd’hui leader en France des opérations de protection, sauvetage et SAMU. Le groupe SAF dispose aujourd’hui de 65 hélicoptères.


Retour en haut de page