La Région renforce son Plan pêche et milieux aquatiques pour 2020-2022

La Région renforce son Plan pêche et milieux aquatiques pour 2020-2022

© Michel Pérès
La pêche de loisir représente une activité économique de 240 millions d’€ par an (photo d’archives - plan d’eau du Barouchat - Savoie)

Dans la lignée du Plan pêche qui a permis à la Région de financer 174 actions concrètes en faveur de la préservation des espèces et des milieux aquatiques depuis 2017, le Plan pêche 2020-2022 mettra notamment l’accent sur le volet touristique. Il s’élève à 3 millions d’€.

Le Plan pêche et milieux aquatiques de la Région Auvergne-Rhône-Alpes n’a pas été simplement reconduit : il a été renforcé ! Pour un montant de 3 millions d’€ sur 3 ans, il scelle l’engagement de la Région auprès des structures associatives agréées.

Sur les 3 années à venir (2020-2022), un nouveau volet vient en effet compléter les missions à mener pour les pêcheurs. Intitulé « Gouvernance et stratégie de développement de la pêche loisir », cet axe d’intervention invite les Fédérations départementales à définir une stratégie en matière touristique avec la réalisation d’un schéma régional de développement du loisir pêche.

© Charles Pietri
Le Plan pêche et milieux aquatiques 2020-2022 de la Région Auvergne-Rhône-Alpes met aussi l’accent sur la pêche loisir.

« Reconquérir des terrains perdus »

En préambule à la signature du Plan pêche 2020-2022, le président de la Région Laurent Wauquiez a en particulier insisté sur le succès des actions concrétisées depuis 2017, soit 174 actions menées en faveur de la préservation des espèces et des milieux aquatiques grâce au soutien régional : « Cette bataille que la Région mène avec les associations de pêche sur la question de l’eau à travers cette convention est emblématique du message que nous voulons envoyer sur l’écologie et la question de l’environnement. Quand on se mobilise ensemble, il est possible de reconquérir des terrains perdus. C’est ce qu’ont fait les associations par leur action. C’est la raison pour laquelle la Région s’implique fortement à leur côté et renouvelle la convention en l’enrichissant d’un volet pédagogique et de développement du loisir pêche. »

Parmi les actions conduites avec succès depuis 2017, citons par exemple la réalisation d’études de grande ampleur sur la connaissance de la biologie de la truite fario et de l’ombre commun visant à identifier des mesures de protection efficaces, la valorisation et l’aménagement pour une meilleure accessibilité de près d’une quarantaine de sites de parcours de pêche aménagés, la mise en place de 35 actions de découverte auprès d’un large public, ou encore les actions réalisées sur les grands migrateurs, là encore dans l’objectif de mieux les protéger : saumons, truites de mer, lamproies marines, aloses feintes et grandes aloses, dans les grands cours d’eau que sont le la Loire, l’Allier et le Rhône.

Quelques chiffres clés

  • 6 millions d’€ de subventions régionales de 2017 à 2022
  • plus de 250 000 pêcheurs adhérents en Auvergne-Rhône-Alpes, ce qui représente 20% du nombre total de pêcheurs en France
  • 240 millions d’€ : le « poids » économique de la pêche de loisir
  • 400 associations composent le réseau des Fédérations départementales pour la pêche et la protection du milieu aquatique.

Pour aller plus loin : www.peche-auvergne-rhonealpes.fr

Retour en haut de page