Les États généraux du film documentaire sous le signe de "l'imaginaïre"

Les États généraux du film documentaire sous le signe de "l'imaginaïre"

Emmanuel Le Reste©

La 31e édition des États généraux du film documentaire de Lussas en Ardèche se déroulera du dimanche 18 au samedi 24 août 2019 dans son nouvel habit. Incontournable du genre, le succès est au rendez-vous chaque année.

Découvrir des documentaires, présenter les siens, confronter des points de vue… Cela fait bientôt plus de trente ans que les Etats généraux du film documentaire restent fidèles à leurs valeurs et rassemblent chaque année environ 6 000 visiteurs. La petite ville de Lussas est désormais célèbre pour ça ! Le festival, non compétitif, mélange ainsi les genres et les publics. Une particularité qui assure depuis toujours sa réussite.

Côté programmation, les Etats généraux seront déclinés selon trois grands axes : des projections de films, qui permettront de redécouvrir ou revisiter des œuvres documentaires exceptionnelles, des filmographies ou l’évolution du documentaire d’un pays. Des séminaires et ateliers qui proposeront sur plusieurs séances, une réflexion théorique sur le cinéma. De « L’effraction du réel » au « Cinéma en actes d’Edgar Morin », de « Orientation/Désorientation » à une rencontre avec Artur Aristakisian, ou encore de « l’Histoire du cinéma yougoslave à l’émergence du cinéma vietnamien », les échanges ne manqueront pas cette année encore. Et enfin, des rencontres professionnelles destinées à s'informer, se mobiliser et à engager une réflexion commune à tous les secteurs de la profession seront à nouveau au rendez-vous, et attendues telle la cerise sur le gâteau.

Des projections chez l’habitant
En parallèle, cinq salles et une vidéothèque proposeront des séances en matinée, après-midi et soirée. Des séances en plein air, des projections dans les villages environnants et des projections chez l’habitant seront également proposées et enrichiront ainsi la programmation.

Quelles nouveautés cette année ?
Concrètement, le lieu ! Les équipes ont toutes déménagé vers « L’imaginaïre », nouveau bâtiment construit à la sortie du village. Porté par la Région Auvergne-Rhône-Alpes, la Communauté de communes Berg et Coiron, le Ministère de la Culture et le Département de l’Ardèche, ce nouvel espace réunit les États généraux du film documentaire, la Maison du Doc et sa filmothèque de 17 000 films, l'École documentaire de l'Université de Grenoble et enfin, le dernier né, la plateforme numérique Tënk crée en 2015.

A l'affiche : Claire Simon
Tournée à Lussas, la série documentaire de Claire Simon, soutenue par La Région Auvergne-Rhône-Alpes et diffusée sur Ciné+ et TV5 Monde et revient sur le quotidien des habitants, justement de Lussas, en pleine recherche d’un modèle économique pour réaliser et vivre de leurs rêves.
La série dépeint un monde très actuel, qui conjugue mondialisation, internet, développement durable et le besoin de vivre selon ses idées. Certains vont créer une télé, d’autres étudier, fabriquer du vin ou cultiver des fruits. Mais arriveront-ils au bout de l’aventure ?

Aller plus loin


Découvrir le programme

Retour en haut de page