Des travaux d’urgence programmés sur la ligne Aurillac – Brive-la-Gaillarde

Des travaux d’urgence programmés sur la ligne Aurillac – Brive-la-Gaillarde

© SNCF Réseau

La Région s’est engagée pour le maintien de la liaison entre Aurillac et Brive-la-Gaillarde par l’adoption officielle d’un vœu en assemblée plénière, mais aussi en participant à hauteur de 65 % d’un investissement de 1,23 M€ prévu pour réaliser des travaux sur la période 2018-2019.

Dans les zones rurales, les questions de désenclavement et de mobilité sont cruciales, notamment pour leurs perspectives de développement économique. C’est en ce sens, de manière à répondre à des enjeux territoriaux forts, que la Région Auvergne-Rhône-Alpes s’est dotée d’un Plan de sauvetage des petites lignes qui prévoit une enveloppe globale de 264 M€ sur la période 2016-2020.

Parmi les liaisons concernées, la ligne ferroviaire entre Aurillac (Cantal) et Brive-la-Gaillarde (Corrèze) a déjà fait l’objet d’opérations de rénovation, notamment sur la portion entre Viescamp et Lamativie. Les efforts doivent être poursuivis, avec des « travaux de survie » dont l’installation d’un compteur d’essieux et d’autres travaux d’urgence, sur les voies. Grâce à l’investissement de la Région (65 % des 1,23 M€ nécessaires), le fonctionnement de la ligne est assuré jusqu’à la fin de l’année 2021. D’autres travaux sur la portion Viescamp-Lamativie devront ensuite être, à nouveau, programmés.

Dans l’attente de la position de l’État, interpellé pour faire connaître son engagement financier pour l’après-2021, le président de la Région Laurent Wauquiez et Martine Guibert, vice-présidente déléguée aux transports, argumentent : « La ligne Aurillac-Brive est essentielle pour l’ouverture du Cantal sur l’ouest de la France. La Région investit fortement pour le maintien des lignes ferroviaires dans toute la région, et en particulier dans le Cantal. Grâce à ces travaux d’urgence, la ligne Aurillac-Brive n’est donc pas menacée de fermeture à court terme. »

Des travaux sur le tronçon Murat-Aurillac en 2019

Entre le Cantal et la Haute-Loire, la ligne Aurillac-Arvant va elle aussi bénéficier d’un investissement important : 13,95 M€, dont 65 % financés par la Région. Cet investissement permettra de réaliser des travaux de rénovation entre Murat et Aurillac, courant 2019.

Retour en haut de page