Rectorats maintenus : une victoire pour les Auvergnats !

Rectorats maintenus : une victoire pour les Auvergnats !

© Région Auvergne-Rhône-Alpes
Le rectorat de l’académie de Clermont-Ferrand garde ses prérogatives (vue depuis le jardin Lecoq)

Le maintien des périmètres des rectorats, dont celui de l’académie de Clermont-Ferrand, apparaît comme une bonne nouvelle pour l’Auvergne. Mais pourquoi ? Explications.

Dans l’optique de décliner la réforme territoriale au niveau académique, le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer avait engagé une réflexion pour fusionner les rectorats. Objectif affiché : que leurs futurs périmètres collent à ceux des Régions. Il est finalement revenu sur sa décision, le 31 janvier, après avoir « écouté les acteurs et être allé sur le terrain ».

Une bonne nouvelle, oui, mais pourquoi ?

Gestion du personnel, services de scolarité, administratif… Finalement, c’est tout un système qui aurait été déplacé à l’autre bout de la Région et créé de fait une rupture de service public, notamment dans les zones plus rurales. Pour donner un exemple plus concret, c’est un peu comme quand un village perd son médecin, son bureau de poste ou sa boulangerie : c’est lourd de conséquences. « Cette décision est une question de bon sens. Nous ne pouvions pas imaginer une seule seconde la disparition d’un rectorat de plein exercice en Auvergne. Pour les départements de l’Allier, du Cantal, de la Haute-Loire et de Puy-de-Dôme, et pour la Ville de Clermont-Ferrand, c’est une bonne nouvelle. Les ministres parisiens doivent être conscients des réalités du terrain. La Région Auvergne-Rhône-Alpes a bien l’intention de le rappeler à chaque fois que cela sera nécessaire », commente Laurent Wauquiez.

La Région agit en effet comme chef de file en matière de développement du territoire et de collectivité, l’élaboration du SRADDET* en est un bel exemple. Et c’est en cela qu’elle était légitime à demander le maintien des rectorats.

(*) Schéma régional d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires

Retour en haut de page