Coopération renforcée entre les acteurs régionaux de la montagne et la province chinoise du Hebei

Coopération renforcée entre les acteurs régionaux de la montagne et la province chinoise du Hebei

© Michel Pérès
© Michel Pérès
© Michel Pérès
© Michel Pérès
© Michel Pérès
© Michel Pérès
© Michel Pérès

De nouveaux accords de coopération et des contrats de partenariat entre entreprises ont été signés le 29 novembre à Chambéry dans le cadre de la coopération entre Auvergne-Rhône-Alpes et la Province du Hebei, en amont des Jeux Olympiques d’hiver de 2022.

Faisant directement écho aux premières étapes de la mission menée par la Région Auvergne-Rhône-Alpes en Chine, dès le mois de février puis en mai 2018, une délégation chinoise emmenée par le secrétaire général de la Province du Hebei, Haowen Zhu, a été reçue à son tour le 29 novembre à Chambéry, après une journée de visites dans la station de ski de Val Thorens et à Albertville.

À l’issue du « Forum des JO d’hiver 2022 : quelles opportunités d’affaires et de partenariats entre le Hebei et Auvergne-Rhône-Alpes ? », des accords de coopération entre la Région, représentée par son président Laurent Wauquiez, et la Province du Hebei, ainsi qu’entre la Ville de Chambéry et la Ville de Zhangjiakou ont été signés. Dans la foulée, 12 contrats de partenariats entre des entreprises régionales (MND, CDA, Club Med, PVCP, Sanisphere, SNOOC, ESF Val Thorens, 4footsolutions, Plasticval) et du Hebei ont également été ratifiés.

En ligne de mire : les JO d’hiver 2022

Rappelons l’enjeu de cette coopération directement liée à la montagne et aux sports d’hiver : les Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver de Beijing étant organisés, du 4 au 20 février 2022, à Pékin, Yanqing et Zhangjiakou, la province de Hebei sera véritablement au cœur de ces Olympiades. Elle accueillera en effet la plupart des épreuves alpines et nordiques. L’enjeu de cette coopération engagée par la Région est donc en premier lieu de soutenir les acteurs régionaux de la montagne et du tourisme pour accéder au marché chinois et attirer, à terme, des touristes chinois dans notre région.

Depuis un an, plusieurs actions se sont déjà concrétisées. Tout d’abord dans le domaine de l’aménagement de la montagne, plusieurs entreprises régionales membres du cluster Montagne (POMA, MND, CDA, ABEST, Dianeige, MDP…) installées en Chine ont décroché de nouveaux contrats sur place. De plus, ces entreprises se positionnent sur les prochains appels d’offre de sites adjacents aux sites olympiques : des sites d’entraînement, en particulier.

Des actions collectives ont également eu lieu dans le domaine du tourisme, avec notamment une soirée France-Chine de promotion de la montagne lors du salon Apitec China 2017. En janvier 2019, une mission du Cluster Montagne et ses entreprises est déjà en préparation pour participer à Alpitec China 2018 et se rendre au Hebei pour la concrétisation de nouveaux projets.

Enfin, en matière de formation, l’École de ski français de Val Thorens prévoit pour sa part la mise en place d’une école de ski à Zhangjiakou.

Bientôt une ligne aérienne directe entre Lyon et la Chine ?

La coopération entre la Région Auvergne-Rhône-Alpes et la Province du Hebei pourrait aussi se traduire, dans les années à venir, par l’ouverture d’une nouvelle ligne aérienne. Une liaison directe entre Lyon et la Chine (Pékin ou Shanghai) est en effet à l’étude. Le projet est porté par la société Aéroports de Lyon. À suivre…

Retour en haut de page