Voie verte : 2 nouveaux tronçons pour la Via Ardèche

Voie verte : 2 nouveaux tronçons pour la Via Ardèche

© Michel Pérès

Le lancement de travaux d’aménagement entre Vogüé et Pradons sur deux tronçons, de 9 et 2 km, permettra une continuité de la voie verte sur plus de 24 km dans les magnifiques gorges de l’Ardèche.

Samedi 6 octobre, une 3e tranche de travaux d’aménagement de la Via Ardèche a officiellement été lancée, entre Vogüé et Pradons, en présence de responsables locaux et du président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes Laurent Wauquiez. Pour les 2 tronçons concernés, la Région apporte un soutien de 544000€ sur le coût global du projet, qui est de 1,8 M€. L’aide régionale s’inscrit dans le cadre du volet territorial du CPER (État-Région).

Dans sa globalité, cette opération lancée le 6 octobre permettra d’aménager 11 km de voie verte : un tronçon de 9 km entre Vogüé et Pradons, qui reliera 2 tronçons déjà aménagés précédemment ; et un tronçon de 2 km à l’extrémité nord de Vogüé.

« Une diversité d’itinéraires intéressante »

Au cours de ce lancement officiel, Laurent Wauquiez a notamment estimé : « C’est un très beau projet. L’Ardèche est pilote en matière d’aménagement des voies vertes : c’est un bijou. Et ici, nous aurons une boucle de la ViaRhôna, qui est l’une des plus grandes voies vertes d’Europe. On raccroche donc toute une série de boucles qui sont en Ardèche, et qui apportent une diversité d’itinéraires intéressante. »

La voie verte dans le secteur est déjà tracée, mais le parcours entre Vogüé et Pradons n’était jusqu’à présent pas adapté aux vélos, rollers, trottinettes, poussettes et fauteuils roulants. Ce sera le cas dès le printemps 2019. Ces nouveaux aménagements permettront ainsi de rejoindre Grospierres depuis Vogüé en empruntant uniquement la Via Ardèche.

© Michel Pérès
Les voies vertes sont une véritable invitation à la découverte des panoramas exceptionnels du département de l’Ardèche

400 km de nouvelles infrastructures en 4 ans

Sur la période 2017-2020, la Région Auvergne-Rhône-Alpes s’est engagée à réaliser 400 km d’infrastructures :

  • 200 km de véloroutes et voies vertes nouvelles (au minimum) sur les 6 grands itinéraires suivants : ViaRhôna, Via Fluvia, La Saône, Le Val d’Allier, La Loire et Les traversées alpines ;
  • 200 km supplémentaires au titre des boucles locales et réseaux secondaires (itinéraires locaux de découverte touristique et culturelle ou de desserte des grands équipements urbains).
Retour en haut de page