Perrache : les travaux de la gare enfin lancés !

Perrache : les travaux de la gare enfin lancés !

Nouvelle voûte ouest permettant un accès au métro plus rapide et agréable depuis le Cours charlemagne
La Future place des Archives
Le nouveau visage de la gare vu depuis la place des archives

À Lyon, les deux gares principales sont en travaux. Annoncée depuis plusieurs années, la transformation de Perrache a débuté fin juin, avec l'objectif d’offrir plus de confort aux usagers de la gare et des transports en commun lyonnais.

C’est peu dire que les travaux sont attendus à Perrache . 100 000 personnes transitent chaque jour via le pôle d’échanges de Perrache qualifié par les lyonnais de véritable "verrue". D’ici 2023, la Métropole estime que la fréquentation va encore doubler, alors que le quartier Confluence aura lui augmenté de quelque 6 000 habitants et le nombre de salariés du quartier pourrait atteindre rapidement les 25 000.

Après une large concertation organisée en 2016, le projet entre maintenant dans sa phase de concrétisation. Depuis le mois de juin, un vaste chantier de réaménagement est en cours, entre la place Carnot et le cours Charlemagne.

La voûte ouest, jusqu’ici traversée par les automobilistes, des cyclistes (en augmentation constante) et quelques rares piétons (découragés par la pollution), qui passe sous la gare et le centre d'échanges, reliant la place Carnot à la place des Archives, sera ainsi réservée exclusivement aux piétons et aux cyclistes.
Les travaux métamorphoseront ce tunnel de 280 mètres de long, actuellement sombre et peu sécurisé, en deux passages de 120 mètres séparés, au centre, par une place à ciel ouvert.

Deux itinéraires de report des voitures (lire encadré ci-dessous) ont été aménagés à l’ouest et à l’est de Perrache et l'accès au métro sera ainsi facilité avec, notamment, une nouvelle entrée sous la voûte.
Une nouvelle entrée de gare sera réalisée sur la place des Archives. Elle permettra un accès direct sans utilisation d’escaliers ou d’ascenseurs. Une rampe d’accès sera installée pour les personnes à mobilité réduite.
Un travail a été mené avec l’Architecte des Bâtiments de France pour mettre en valeur les voûtes du mur extérieur de la gare avant percement de la nouvelle entrée.
Une brasserie s’installera au droit du nouveau pavillon voyageur et viendra animer la place des Archives.

Enfin, le tramway T2, qui s’arrête pour l’instant à la gare de Perrache, sera prolongé jusqu’à Confluence, empruntant les mêmes rails que le T1afin de renforcer la desserte. Aujourd’hui, il faut compter au mieux un tramway toutes les quatre minutes. À terme, ils circuleront toutes les deux minutes.

Le projet rassemble l’État, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, la SNCF, la Métropole et la ville de Lyon, le SYTRAL et la SPL Lyon Confluence en charge de la coordination. Le coût prévisionnel de ces travaux est évalué à 36,2 M€, avec une fin de chantier en 2020.

Itinéraires de report des voitures secteur gare de Perrache
© SPL Lyon Confluence

  • Sur le côté ouest, au niveau du carrefour Kitchener- Rambaud, le nombre de voies a été doublé pour accueillir le flux des véhicules. Un nouvel accès direct à la rue Vaubecour depuis le sud a été créé.
  • Sur le côté est de la place Carnot, la chaussée a été rénovée, les trottoirs ont été réaménagés et le stationnement a été réorganisé.
  • La voirie a été élargie à 2 voies de circulation entre la rue de Verdun (y compris sous la voûte est au droit du centre d’échanges) et la rue de Condé.
Retour en haut de page