Des Rencontres franco-suisses axées sur l’économie et l’innovation

Des Rencontres franco-suisses axées sur l’économie et l’innovation

© Michel Pérès

Le numérique, les biotechs, la e-santé, l’apprentissage et la coopération scientifique et universitaire étaient au cœur des rencontres franco-suisses que la Région Auvergne-Rhône-Alpes a accueillies le 15 janvier à Lyon.

L’enjeu des Rencontres franco-suisses de l’économie et de l’innovation en Auvergne-Rhône-Alpes, organisées lundi 15 janvier à l’Hôtel de Région de Lyon, a été rappelé et souligné par le président de la Région Laurent Wauquiez à l’issue du dialogue institutionnel : « Il s’agit de s’interroger sur les outils et les leviers dont nous disposons pour être leaders sur la scène mondiale, autrement dit nous devons renforcer nos collaborations sur des projets concrets afin de conforter et faire émerger nos leaders économiques. »

Témoignages et ateliers

Au fil de cette journée de travail et d’échanges, les atouts de la région dans divers domaines étaient présentés aux partenaires suisses invités à l’événement, dans l’objectif de consolider un axe déjà fort : l’axe Auvergne-Rhône-Alpes - Arc lémanique.

Des témoignages de projets transfrontaliers étaient au programme, ainsi que des ateliers dans les domaines du numérique, des biotechs et medtechs (en partenariat avec les clusters et pôles de compétitivité, ainsi que le programme Interreg France-Suisse), la formation, l’apprentissage, et naturellement la recherche et l’innovation.

© Michel Pérès

Au cours des Rencontres franco-suisses de l’économie et de l’innovation, le président de la Région Laurent Wauquiez et Étienne Blanc, vice-président délégué aux finances, à l’administration générale, aux économies budgétaires et aux politiques transfrontalières, ont notamment accueilli : Virginie Duby-Muller, députée de Haute-Savoie, Bernard Regazzoni, ambassadeur de Suisse en France, François Longchamp, président du Conseil d’État de la République et canton de Genève, Pascal Broulis, conseiller d’État, Kaser Beat, consul général de Suisse à Lyon, Olivier Mauvisseau, consul général de France à Genève et Pierre Mirlesse, vice-président de Hewlett Packard Entreprise.

Retour en haut de page