Auvergne-Rhône-Alpes accélère la sécurisation des passages à niveau

Auvergne-Rhône-Alpes accélère la sécurisation des passages à niveau

© Marc Chatelain

Après l’accident survenu à Millas vendredi 15 décembre, Laurent Wauquiez, le président de la Région, débloque 50 M€ pour engager rapidement des travaux sur 27 passages à niveau.

En Auvergne-Rhône-Alpes, 109 passages à niveau sont considérés comme sensibles ou dangereux sur le territoire régional.
Si la Région ne dispose pas de compétences directes sur les passages à niveau, elle est néanmoins l’autorité organisatrice des transports en charge des TER et du transport scolaire. Un plan national de sécurisation avait déjà été initié à la suite d’un autre accident de car survenu à Allinges en 2008, pour engager des travaux sur 27 premiers passages à niveau.
« Je ne veux pas qu’on attende qu’il y ait un drame dans notre région pour agir. Je propose au gouvernement un engagement mutuel qui permettra d’aller plus vite et de doubler le rythme de sécurisation des passages à niveau en Auvergne-Rhône-Alpes » explique Laurent Wauquiez. La Région est aujourd’hui en mesure débloquer une enveloppe de 50 M€ d’investissement sur 5 ans si le gouvernement s’engage à réaliser le même effort financier de son côté.
Cet engagement conjoint permettra ainsi, en plus du fonds d’action déjà prévu, de doubler le rythme de sécurisation des passages à niveau en Auvergne-Rhône-Alpes. 53 passages à niveau pour lesquels les actions de sécurisation ont été identifiées pourraient être ainsi traités au cours des 5 prochaines années.

Retour en haut de page