La Région part à la reconquête des déserts médicaux

La Région part à la reconquête des déserts médicaux

© Juan Robert

Les élus régionaux ont adopté un plan santé lors de l’assemblée plénière de vendredi 29 septembre.

Auvergne-Rhône-Alpes est une des régions françaises les plus touchées par le phénomène de désertification médicale. Par ailleurs, un médecin sur cinq est aujourd’hui âgé de plus de 60 ans.
C’est pourquoi la Région a décidé d’aller au-delà de ses compétences traditionnelles afin de faire face à la situation actuelle et anticiper les besoins croissants de la population « Il s'agit d’un des plus grands défis auquel notre pays devra faire dans les années à venir » a souligné Laurent Wauquiez, le président, lors du vote en assemblée plénière vendredi 29 septembre.
Les élus ont ainsi adopté un plan qui se décline en 3 actions concrètes :

  • Développer les maisons médicales et centre de santé. En 18 mois, 60 projets ont déjà abouti grâce au doublement des aides à l’aménagement, jusqu’à 200 000 euros en investissement ;
  • Soutenir l’installation de jeunes médecins grâce à l’augmentation du nombre et du montant de bourses aux internes, partout sur le territoire, notamment en Auvergne qui jusqu’ici, n’en bénéficiait pas ;
  • Conforter les établissements sanitaires dans les zones jugées prioritaires. Avec un budget de 3 M€ en 2018, un nouveau fonds permettra par exemple de financer des travaux de modernisation ou encore d’acquérir des équipements spécifiques comme l’acquisition de scanners de pointe.
    La Région soutiendra aussi les projets innovants et les expérimentations de solutions nouvelles dans l’organisation des soins grâce notamment à la télémédecine et aux outils numériques.