La Région soutient lojelis pour relever le défi de la mobilité hydrogène

© Région Auvergne-Rhône-Alpes
Frédéric Bonnichon, vice-président de la Région délégué à l’environnement et à l’énergie postive, a accueilli les représentants de lojelis avant qu’ils prennent la route.

Le groupe lojelis, basé à Clermont-Ferrand, organise une traversée de la France inédite à bord d’une voiture hydrogène, du 21 au 29 octobre. La Région soutient ce défi qui met sous les feux des projecteurs la mobilité hydrogène.

Le défi « Mission Hydrogène » que s’est lancé le groupe lojelis, un acteur du numérique, cabinet de conseil et services technologiques de la région, est un véritable « Tour de France » en voiture à hydrogène faisant étape à Biarritz, Clermont-Ferrand, Lyon, Chambéry, Paris et Lille. Le trajet est effectué entre le 21 et le 29 octobre. En chemin, lojelis sera présent à Paris pour le salon Hyvolution, dédié à l’hydrogène, les 27 et 28 octobre.

La Région Auvergne-Rhône-Alpes, qui a lancé dès 2018 le projet Zero Emission Valley aux côtés d’ENGIE et de Michelin, soutient ce défi. Les responsables du projet chez lojelis ont ainsi été accueillis sur le parvis de l’Hôtel de Région de Clermont-Ferrand mardi 19 octobre par Frédéric Bonnichon, vice-président de la Région délégué à l’environnement et à l’énergie positive.

À travers cet événement, l’objectif de lojelis est de « promouvoir l’adoption de l’hydrogène comme énergie alternative grâce à notre compétence numérique », la société travaillant sur des solutions dédiées à la mobilité.

Le groupe lojelis est basé à Clermont-Ferrand et dispose de 9 agences : Clermont-Ferrand, Paris, Lyon, Lille, Amiens, Aix-en-Provence, Biarritz, New York et Greenville (Caroline du Sud).

www.lojelis.com

La mobilité hydrogène en pointe avec le projet Zero Emission Valley

La Région a lancé, aux côtés d’ENGIE et Michelin, le projet Zéro Emission Valley (ZEV) en 2018. Piloté par la Région en lien avec les industriels et les collectivités locales, labellisé et financé par l’Europe et l’ADEME, ce projet vise à mailler le territoire régional de 20 stations de recharge à hydrogène renouvelable (production par électrolyse à partir d’électricité renouvelable) et à accompagner l’acquisition ou la location de 1200 véhicules.

Outre son dimensionnement, l’originalité du projet tient à la création d’Hympulsion, société commerciale chargée de construire et exploiter les stations et dans laquelle la Région est actionnaire aux côtés d’acteurs privés (ENGIE / Michelin / Crédit agricole / Banque des territoires). La Région a prévu d’investir 15 M€ dans ce projet, estimé à 70 M€. Hympulsion a déjà installé la station de Chambéry et a lancé la construction de 5 autres stations avec une livraison attendue en 2022 pour Saint-Égrève, Moutiers, Clermont-Ferrand, Saint-Priest et Vénissieux, 5 nouvelles stations ont été commandées à horizon 2023.

Retour en haut de page