Maskott met le numérique au service de la pédagogie

Maskott met le numérique au service de la pédagogie

© Maskott

L’entreprise Maskott, implantée en Haute-Loire, joue la carte de l’international en proposant des solutions numériques innovantes pour les secteurs de l’éducation, de la formation, de la culture et des loisirs.

À l’heure de faire un retour d’expérience du CES Las Vegas 2017 auquel ils ont participé au sein de la délégation régionale Auvergne-Rhône-Alpes, les responsable de l’entreprise Maskott, Pascal Bringer, Romain Gibert et Sergio Carneiro, affichent leur satisfaction d’avoir suscité un certain engouement en présentant leurs solutions numériques, et d’avoir pris de précieux contacts… y compris avec de grands groupes français !

Depuis combien d’années Maskott existe-t-elle ? Dans quel domaine la société Maskott œuvre-t-elle ?

Maskott, PME dont le siège social est basé au Puy-en-Velay, a été créée en 2004 à l’initiative d’enseignants. De fait, Maskott est ancrée dans la réalité du terrain et connaît mieux que quiconque les problématiques liées au numérique, au digital et au multimédia à l’école. Depuis, avec l’expérience acquise et des recrutements de profils expérimentés sur la formation professionnelle, Maskott est désormais un acteur incontournable du numérique et du digital dans ces deux secteurs que sont l’éducation et la formation.

Maskott propose donc des solutions numériques innovantes pour les secteurs de l’éducation, de la formation, de la culture et des loisirs. Notre produit phare, Tactileo, est d’ailleurs une plateforme pédagogique déclinée en deux versions : « éducation » et « formation professionnelle ». Aujourd’hui, la solution professionnelle est déjà utilisée par des groupes du CAC 40 pour leur formation interne, en présentiel ou à distance.

Tactileo a été déployé dans tous les collèges de France à la rentrée 2016. Est-ce un aboutissement pour Maskott ?

Plutôt qu’un aboutissement, il s’agit d’un point de bascule après 3 années de recherche et développement. Nous basculons dans la phase de commercialisation de notre solution, et c’est vrai que c’est une réussite pleine de promesses que d’équiper tous les collèges de France depuis la rentrée 2016. Nous pouvons compter, seulement quelques mois après le lancement de la commercialisation, sur plus de 2,5 millions d’utilisateurs et des milliers de ressources pédagogiques créées sur la plateforme.

Participer au CES Las Vegas, est-ce vraiment important pour une société comme Maskott ?

Le CES est une vitrine internationale, l’enjeu est fort pour notre développement. Tous les regards des marchés de la technologie et du numérique sont tournés, chaque début d’année, sur le CES Las Vegas. En 2017, nous présentions justement la version de Tactileo dédiée à la formation professionnelle, et surtout nos travaux en intelligence artificielle. En effet, Tactileo devient intelligente et s’adapte au profil de l’apprenant, en proposant au fil du parcours de formation des exercices et du contenu adaptés à la manière dont va progresser au mieux la personne.

Vous êtes basés au cœur de la France, au Puy-en-Velay : est-ce un handicap pour se développer, pour une entreprise qui œuvre dans le domaine des nouvelles technologies ?

Absolument pas. Avec l’IUT du Puy, spécialisé dans le multimédia, et la présence de nombreux autres acteurs du numérique sur le bassin, Le Puy-en-Velay devient doucement mais sûrement une place forte du numérique en Auvergne. Cela reste toujours compliqué d’attirer les talents, mais on a cultive l’esprit d’entreprise et la convivialité. Ainsi, une fois leurs valises posées, nos salariés ne le regrettent pas et veulent rarement en partir. Et puis notre activité nous permet de travailler à distance avec nos partenaires et clients, et quand bien même cela ne suffirait pas, nous avons une ligne aérienne quotidienne avec Paris. Donc nous profitons de tous les avantages d’un cadre de vie agréable et nous restons connectés avec les grands cœurs d’activité.