Une nouvelle campagne de dépistage dans les lycées et les CFA

©Guillaume Atger

La campagne de dépistage contre la Covid-19 au sein des lycées et centres de formation d’apprentis (CFA) se poursuivra pendant le mois de mars. Une opération « Sentinelle » sera également lancée dans certains établissements pour surveiller la situation épidémiologique.

Alors que la crainte d’une accélération de l’épidémie se fait ressentir avec l’apparition des variants, notamment anglais et sud-africains, les mesures de sécurité sanitaire ont été renforcées dans les lycées et les centres de formation. Pendant la totalité du mois de mars 2021, une campagne de dépistage de la Covid-19 sera déployée dans les lycées et CFA d'Auvergne-Rhône-Alpes. En décembre dernier, la campagne de test PCR au sein de ces établissements avait permis la réalisation de 100000 tests, permettant ainsi d’isoler des élèves malades ou de détecter des clusters en formation.

Pour celle de mars, 400 lycées et CFA ont décidé de participer. La campagne se déroulera en collaboration avec les Rectorats et l’Agence régionale de santé (ARS). Le dépistage se fera via des tests PCR et seront réalisés par les laboratoires de la région. Les élèves mineurs voulant se faire tester devront alors se munir d’une autorisation parentale, accessible sur les Environnements numériques de travail des établissements scolaires.

Opération « Sentinelle » : enquête épidémiologique dans une vingtaine d’établissements

En suivant les recommandations du comité scientifique régional, une opération « Sentinelle » va être lancée, en parallèle de la campagne de dépistage. Dans une vingtaine d’établissements scolaires – lycées, MFR et CFA – partout dans la région, des campagnes de dépistage régulières seront organisées et les résultats seront analysés par le comité scientifique. L’objectif de cette opération est de surveiller, avec précision, la circulation du virus, de mesurer sa propagation et d’adapter les restrictions en fonction des résultats obtenus.

Retour en haut de page