Le nouveau visage du Musée des Tissus se dévoile, avec Rudy Ricciotti à la manœuvre

Le projet de rénovation du Musée des Tissus est mené par l’agence de l’architecte Rudy Ricciotti. © Agence Rudy RICCIOTTI
Le projet de rénovation du Musée des Tissus est mené par l’agence de l’architecte Rudy Ricciotti. © Agence Rudy RICCIOTTI
Le projet de rénovation du Musée des Tissus est mené par l’agence de l’architecte Rudy Ricciotti. © Agence Rudy RICCIOTTI
Le projet de rénovation du Musée des Tissus est mené par l’agence de l’architecte Rudy Ricciotti. © Agence Rudy RICCIOTTI
Le projet de rénovation du Musée des Tissus est mené par l’agence de l’architecte Rudy Ricciotti. © Agence Rudy RICCIOTTI
Le projet de rénovation du Musée des Tissus est mené par l’agence de l’architecte Rudy Ricciotti. © Agence Rudy RICCIOTTI
Le projet de rénovation du Musée des Tissus est mené par l’agence de l’architecte Rudy Ricciotti. © Agence Rudy RICCIOTTI
L’agence de l’architecte Rudy Ricciotti sera épaulée par dUCKS scéno sur le volet scénographique et muséographique. © Agence Rudy RICCIOTTI
L’agence de l’architecte Rudy Ricciotti sera épaulée par dUCKS scéno sur le volet scénographique et muséographique. © Agence Rudy RICCIOTTI

Voué à la fermeture il y a deux ans, le Musée des Tissus poursuit son retour sur le devant de la scène. Le projet de renaissance des lieux se dessine sous la plume de l’architecte Rudy Ricciotti, qui a notamment signé le prestigieux Mucem à Marseille.

Le Musée des tissus ouvre une nouvelle page de son histoire. L’architecte Rudy Ricciotti a été sélectionné, parmi plus de 100 candidatures internationales examinées par un jury, pour porter le projet architectural du centre culturel. L’objectif : offrir au public une expérience de visite inoubliable en plein cœur de la capitale mondiale de la soie. Pour l’atteindre, une rénovation des deux hôtels particuliers Villeroy et Lacroix-Laval est en cours, ainsi qu’une extension des bâtiments et une réorganisation de l’espace comprenant des nouveautés.

Un nouvel édifice sera ainsi élevé dans la cour, pour joindre les deux résidences. Parmi les gestes architecturaux remarquables qui caractériseront ce projet, une façade composée de textiles flottants ouvrira le musée sur la rue de manière aérienne, animée et vivante. L’ensemble du projet devrait nécessiter un investissement évalué entre 50 et 60 millions d’euros. Pour le volet muséographique et scénographique, Rudy Ricciotti travaillera avec dUCKS scéno, une agence de Villeurbanne.

Point d’étape sur les travaux

Le chantier est en cours, et la rénovation de l’hôtel de Lacroix-Laval se poursuit. Le détuilage a commencé. Actuellement, les tuiles mécaniques sont remplacées par des tuiles canal, et les conduits des cheminées seront restitués. Précisons que les briques façon XVIIIe sont produites par l’entreprise De Wulf, labellisée Entreprise du patrimoine vivant (EPV).

Prochaine étape : le remplacement des fenêtres et la réfection des façades. Dans ce cadre, le remplacement des pierres abimées et la réfection des corniches et enduits sont prévus.

Une atmosphère historique à conserver

L’objectif de cette tranche de travaux à l’hôtel de Lacroix-Laval est triple : il s’agit bien sûr de préserver cette perle architecturale du XVIIIe siècle, mais aussi de l’embellir et de la mettre aux normes.

Le projet doit parvenir à conserver l’atmosphère du siècle des Lumières de ces lieux uniques. Un challenge d’autant plus important qu’à la réouverture du Musée des Tissus, l’hôtel de Lacroix-Laval sera le seul hôtel particulier complet de Lyon ouvert au public.


www.museedestissus.fr

Une expérience muséographique plus complète

En plus du parcours permanent, le visiteur retrouvera désormais un plateau modulaire proposant des expositions temporaires, des résidences d’artistes et des ateliers de création. Grande nouveauté également, le Fablab, une académie des savoir-faire textiles prendra place dans le musée. Couture, teinture, impression… l’académie présentera de nombreux ateliers à partir de techniques artisanales.

À la fin de la visite, les plus curieux pourront terminer en beauté en se rendant au café culture, à l’image des cafés littéraires des Lumières, ou au restaurant mettant en œuvre les arts de la table. L’auditorium prévu dans le projet, le café en terrasse, le restaurant en toit-terrasse, la librairie et bien sûr le jardin préservé seront au cœur de ce Musée des Tissus entièrement repensé pour faire vivre au public une visite plus moderne et attractive.

Retour en haut de page