Campus aéronautique, projet Aeroprint… Il y a du nouveau dans le secteur !

Campus aéronautique, projet Aeroprint… Il y a du nouveau dans le secteur !

Entourée des acteurs de l’aéronautique, le Salon du Bourget fut l’occasion pour La Région de signer un protocole d’accord avec Dassault Aviation et d’annoncer le lancement de son Campus Aéronautique.

Le Projet Aeroprint avec Dassault Aviation

L’Annonce phare du salon pour La Région, c’est la signature du protocole d’accord avec Dassault Aviation, qui marque le démarrage du Projet Aeroprint. Projet collaboratif de R&D ambitieux, il s’agit de développer, qualifier et mettre en place un démonstrateur préindustriel de fabrication métallique multi-matériaux (Titane et Aluminium), capable de fabriquer des pièces complexes et critiques certifiées. Le programme doit déboucher sur l’installation à partir de 2020, au sein du site Dassault d’Argonay (74), d’une ligne pilote industrielle de fabrication additive (impression 3D) de pièces métalliques certifiées pour être intégrées à des avions. Cette ligne pilote a vocation à être ouverte à tous les membres du consortium du projet AEROPRINT. Le coût du projet, qui devrait démarrer au 1er novembre 2019, est évalué à 25 M€. La Région Auvergne-Rhône-Alpes s’est engagée à mobiliser ses dispositifs de soutien à la Recherche et à l’Innovation (Fonds FEDER inclus), pour un montant d’aide total de 10 M€ sur la période 2019-2024.

Le lancement du Campus Aéronautique à Ambérieu-en-Bugey

Autre incontournable : le lancement du Campus Aéronautique sur la base d’Ambérieu-en-Bugey, dans l’Ain.En effet, face à la pénurie de main-d’œuvre le Campus aura pour mission de développer l’attractivité de la filière aéronautique dans son ensemble, avec des enjeux stratégiques forts :

  • Le rayonnement à l’international de la filière et l’affichage du potentiel régional
  • La valorisation de l’offre de formation, des métiers et des parcours professionnels dans la filière
  • La cohésion des acteurs de la filière en région : industriels, salariés, chercheurs…
  • La construction d’une offre de formation de pointe répondant aux besoins des industriels

Le Campus permettra notamment de visualiser les pièces d’un avion, présentera des ateliers et une piste d’atterrissage. Des formations de pointe, des évènements, des expositions et des rencontres s’y tiendront également. Il s’agit en effet de redonner du sens à l’activité industrielle, en étant au plus près du produit fini et de ses usages.

Un job dating le 21 juin

Un temps spécial dédié à l’emploi est également programmé, vendredi 21 juin, avec un grand job dating réunissant toutes les entreprises régionales. Car l’aéronautique est un secteur qui recrute ! D’ici 2020, la filière prévoit en effet le recrutement de plus de 2500 postes sur des métiers variés : opérateurs, régleurs, programmateurs CN, ajusteurs-monteurs, câbleurs, soudeurs, techniciens d’usinage, techniciens méthodes, études, essais, maintenance, techniciens CND, techniciens électronique, ingénieurs produits, process, R&D, chefs de projets…

 

Venez nous rencontrer !

Le stand de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, préparé en collaboration avec Auvergne-Rhône-Alpes Entreprises, le cluster Aerospace et la CCI Lyon Métropole, couvrira une surface de plus de 1300m2 au niveau du Hall 4, stand d’accueil G133 et F134. Sur place, 180 entreprises régionales sont attendues en tant qu’exposants. Des « visites expert » seront notamment organisées avec des élus et entrepreneurs.

Aller plus loin

Le Salon International de l'Aéronautique et de l'Espace Paris-Le Bourget est, depuis sa création, le plus grand Salon dédié à l'industrie aéronautique et spatiale. Avec 142 000 visiteurs professionnels et 180 000 visiteurs grand public attendus, le Salon du Bourget est devenu l’évènement incontournable du secteur. Leader en matière d’aérospatial, La Région Auvergne-Rhône-Alpes investit massivement sur le secteur, avec un plan aéronautique régional d’envergure, construit autour de 5 piliers :

  • L’innovation par la recherche & développement (26,8 M€)
  • La modernisation des usines et des équipements (28,2 M€)
  • L’accompagnement des PME en région, en Europe et à l’international (13 M€)
  • L’adaptation des compétences et le recrutement (53,2 M€)
  • La valorisation de la filière aéronautique régionale (2,4 M€)
  • Soutien régional direct aux plateformes aéroportuaires (17,58 M€)
Retour en haut de page