La requalification des friches au programme du 16 octobre

La requalification des friches au programme du 16 octobre

© Michel Pérès
À Beaurepaire (Isère), la friche Pichon s’étend sur 5 hectares. Sa requalification est prévue pour 2020.

L’Hôtel de Région de Lyon accueille mardi 16 octobre un événement dédié à la problématique de la requalification des friches : le Forum IDfriches, journée studieuse d’échanges avec les professionnels.

Le programme IDfriches se définit tout simplement comme « une réponse collective pour dynamiser la requalification des friches ». Cette action financée par des fonds européens FEDER est portée par la Région Auvergne-Rhône-Alpes et 4 réseaux partenaires : le pôle AXELERA, le CERF (Centre d'échanges et de ressources foncières), Envirhônalp et le cluster INDURA.

Mardi 16 octobre, le grand Forum IDfriches organisé à l’Hôtel de Région de Lyon mettra cette problématique sous les feux des projecteurs, de 9 h à 17 h, lors d’une journée à laquelle sont invités les collectivités, les opérateurs fonciers, les entreprises, les bureaux d’études, les laboratoires de recherche, etc. Autrement dit tous les acteurs institutionnels et professionnels concernés par la requalification de friches. Car comme le rappellent les responsables du programme IDfriches, « il est urgent d’agir en Auvergne-Rhône-Alpes, qui est la 1re région concernée par les friches en France ».

Échanger, s’informer, contribuer…

Le Forum IDfriches 2018 se donne pour objectif de mettre en avant « les innovations et actions remarquables portées par les acteurs du territoire » dans ce domaine, notamment à travers un espace d’exposition placé sous le signe de la recherche et de l’innovation. Des conférences, une vingtaine de présentations d’opérations de requalification menées en Auvergne-Rhône-Alpes, des retours d’expériences et bien sûr des rendez-vous professionnels sont également au programme.

Au fil des temps forts de cette journée, il sera donc question d’ingénierie, de démolition, de désamiantage, de techniques novatrices de dépollution ou encore de terrassement. Cette journée a en effet pour vocation d’être « une occasion unique d’échanger, de s’informer et de contribuer aux actions mises en place dans la région » pour tous les participants.

© Michel Pérès
L’ancien site industriel du groupe Akers, sur la commune de Fraisses (Loire), est désaffecté.

Retour en haut de page