La renaissance du Musée des Tissus est lancée

La renaissance du Musée des Tissus est lancée

En investissant de plusieurs millions d'euros dans le projet, la Région accompagne la transformation du Musée des Tissus. Après définition du projet muséographique puis travaux, le nouveau musée pourrait accueillir sa 1ère grande exposition d'ici 2020. © Michel Pérès
En investissant de plusieurs millions d'euros dans le projet, la Région accompagne la transformation du Musée des Tissus. Après définition du projet muséographique puis travaux, le nouveau musée pourrait accueillir sa 1ère grande exposition d'ici 2020. © Michel Pérès
En investissant de plusieurs millions d'euros dans le projet, la Région accompagne la transformation du Musée des Tissus. Après définition du projet muséographique puis travaux, le nouveau musée pourrait accueillir sa 1ère grande exposition d'ici 2020. © Michel Pérès
En investissant de plusieurs millions d'euros dans le projet, la Région accompagne la transformation du Musée des Tissus. Après définition du projet muséographique puis travaux, le nouveau musée pourrait accueillir sa 1ère grande exposition d'ici 2020. © Michel Pérès
En investissant de plusieurs millions d'euros dans le projet, la Région accompagne la transformation du Musée des Tissus. Après définition du projet muséographique puis travaux, le nouveau musée pourrait accueillir sa 1ère grande exposition d'ici 2020. © Michel Pérès
En investissant de plusieurs millions d'euros dans le projet, la Région accompagne la transformation du Musée des Tissus. Après définition du projet muséographique puis travaux, le nouveau musée pourrait accueillir sa 1ère grande exposition d'ici 2020. © Michel Pérès
En investissant de plusieurs millions d'euros dans le projet, la Région accompagne la transformation du Musée des Tissus. Après définition du projet muséographique puis travaux, le nouveau musée pourrait accueillir sa 1ère grande exposition d'ici 2020. © Michel Pérès
En investissant de plusieurs millions d'euros dans le projet, la Région accompagne la transformation du Musée des Tissus. Après définition du projet muséographique puis travaux, le nouveau musée pourrait accueillir sa 1ère grande exposition d'ici 2020. © Michel Pérès
En investissant de plusieurs millions d'euros dans le projet, la Région accompagne la transformation du Musée des Tissus. Après définition du projet muséographique puis travaux, le nouveau musée pourrait accueillir sa 1ère grande exposition d'ici 2020. © Michel Pérès
En investissant de plusieurs millions d'euros dans le projet, la Région accompagne la transformation du Musée des Tissus. Après définition du projet muséographique puis travaux, le nouveau musée pourrait accueillir sa 1ère grande exposition d'ici 2020. © Michel Pérès
En investissant de plusieurs millions d'euros dans le projet, la Région accompagne la transformation du Musée des Tissus. Après définition du projet muséographique puis travaux, le nouveau musée pourrait accueillir sa 1ère grande exposition d'ici 2020. © Michel Pérès
En investissant de plusieurs millions d'euros dans le projet, la Région accompagne la transformation du Musée des Tissus. Après définition du projet muséographique puis travaux, le nouveau musée pourrait accueillir sa 1ère grande exposition d'ici 2020. © Michel Pérès
En investissant de plusieurs millions d'euros dans le projet, la Région accompagne la transformation du Musée des Tissus. Après définition du projet muséographique puis travaux, le nouveau musée pourrait accueillir sa 1ère grande exposition d'ici 2020. © Michel Pérès
En investissant de plusieurs millions d'euros dans le projet, la Région accompagne la transformation du Musée des Tissus. Après définition du projet muséographique puis travaux, le nouveau musée pourrait accueillir sa 1ère grande exposition d'ici 2020. © Michel Pérès
En investissant de plusieurs millions d'euros dans le projet, la Région accompagne la transformation du Musée des Tissus. Après définition du projet muséographique puis travaux, le nouveau musée pourrait accueillir sa 1ère grande exposition d'ici 2020. © Michel Pérès

L’association de préfiguration du nouveau Musée des tissus, constituée de la Région, de la CCI et de l’Union Inter-Entreprises Textiles, a été créée jeudi 1er février. La feuille de route est tracée.

« Conformément à nos engagements, la Région va accompagner la transformation du Musée des Tissus avec un investissement important, pour un coût total des travaux des bâtiments estimé à 30 M€. Avec l’aide de l’Etat (5 M€), d’UNITEX (1 M€) et la mobilisation de fonds privés de mécènes prestigieux, le projet est pérenne, moderne et ambitieux. La Région garantira par ailleurs le plan de financement des travaux, qui est donc assuré afin qu’ils puissent s’engager au plus vite » a détaillé Laurent Wauquiez, Président d’Auvergne-Rhône-Alpes.

La Région, la CCI et UNITEX souhaitent atteindre plusieurs objectifs durant l’année 2018. À commencer par le recrutement d’une nouvelle équipe dirigeante. Cette dernière comprendra un nouveau directeur général qui aura pour mission de faire du Musée des Tissus une grande institution du XXIème siècle en association avec un directeur scientifique chargé de la conservation et de la définition d’un nouveau projet culturel, muséographique et architectural.

Fin janvier, UNITEX a annoncé la mise en place d’un fonds de dotation, réceptacle des fonds privés recueillis par le mécénat, destinés à assurer la promotion et le rayonnement futur du musée. Une plateforme de financement participatif permettra le lancement de la campagne de levée de fonds à partir du 12 mars 2018, sous la conduite de la CCI et avec la participation des 135 000 signataires de la pétition pour le sauvetage du Musée des tissus.

Selon Grégoire Giraud, Vice-président d’UNITEX, « la profession textile illustre son engagement et sa détermination dans la renaissance du Musée des Tissus en étant à l’origine de la création du fonds de dotation et du versement par la profession d’un million d’euros. Nous avons l’ambition de créer un lieu d’échanges international emblématique qui fera rayonner les plus riches collections de tissus existant au monde, les savoir-faire créatifs et innovants de l’industrie textile régionale et l’expertise internationalement reconnue des chercheurs ».

Autre action, au programme de cette année 2018 : la création d’un Groupement d’intérêt public, nouvelle structure juridique des musées, le transfert des Hôtels de Villeroy et de Lacroix-Laval de la CCI à la Région pour un euro symbolique, avec l’assurance que ces hôtels particuliers resteront bien destinés aux musées, et le projet visant à transférer les collections de la CCI vers la Région.

Par ailleurs, une fois le projet muséographique arrêté, une étude préalable pour un démarrage des travaux sera lancée début 2019. Enfin, le nouveau Musée des Tissus accueillera sa première grande exposition en septembre 2020.

« C’est une grande fierté pour nous d’être en passe de réussir notre pari de tracer pour nos musées un avenir digne de l’héritage exceptionnel qu’ils constituent» se félicite Emmanuel Imberton, Président de la CCI Lyon Métropole.

Un écosystème vertueux

Le projet de renaissance du musée pourra également s’appuyer sur tout un écosystème de structures conjointes qui permettront de canaliser les énergies autour du nouveau projet. Comité scientifique, dont Sophie MAKARIOU, Présidente du Musée Guimet, a accepté de prendre la tête, réunira des personnalités, des experts et des universitaires pour contribuer à l’élaboration du projet muséal.

  • Le Comité d’honneur et son Président Stéphane BERN fera appel à des personnalités du monde économique, des arts et de la culture pour susciter le mécénat d’entreprise.
  • La société des amis du Musée des Tissus qui réunit les soutiens de l’institution depuis 1926, continuera de jouer son rôle d’appui auprès du grand public.
  • Le collectif Canutopie, qui regroupe une quinzaine d’associations de défense du patrimoine soyeux engagées de longue date dans la défense du Musée, aura un rôle important à jouer dans le nouveau projet.
  • Le CIETA (Centre International d’Etude des Textiles Anciens), dont le siège restera au sein du futur musée, poursuivra, à travers ses activités scientifiques, son rôle de promotion et de rayonnement à l’international.

Aller plus loin

Gouvernance

Président : Laurent WAUQUIEZ, Président d’Auvergne-Rhône-Alpes
Vice-présidente : Florence VERNEY-CARRON, Vice-présidente déléguée à la culture et au patrimoine
Secrétaire : Emmanuel IMBERTON, Président de la CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne
Trésorier : Grégoire GIRAUD, Vice-président d’UNITEX

Membres du Conseil d’administration
Région : Laurent WAUQUIEZ, son représentant Etienne BLANC et Florence VERNEY-CARRON
CCI : Emmanuel IMBERTON, son représentant Yves CHAVENT et Jean-Michel COQUARD
UNITEX : Grégoire GIRAUD, son représentant Xavier BASSET-CHERCOT et Pierric CHALVIN

Retour en haut de page