La Région à la rescousse de la viticulture beaujolaise

La Région à la rescousse de la viticulture beaujolaise

© Michel Pérès

Le plan Beaujolais engagé en 2016 se concrétise pour accompagner le renouveau de ce joyau régional.

Jean-Pierre Taite, Vice-président délégué à l’Agriculture, à la Viticulture et aux Produits du terroir, et Béatrice Berthoux, Vice-présidente déléguée aux Lycées, ont signé, début décembre, le Plan de relance économique du vignoble Beaujolais.
La Région apporte un montant de 3,5 M€ pour une enveloppe globale de 5 M€ comprenant l’aide du Département du Rhône (1 M€) et des communautés de communes.

Ce plan, élaboré en lien avec les acteurs de la filière et des collectivités locales, Inter Beaujolais, la Chambre d'Agriculture, le Comité Vins Auvergne Rhône-Alpes, les coopératives et les communautés de communes, a pour objectif de relancer la dynamique économique du vignoble, et s’articule autour de 4 axes majeurs :

  • Restructurer et moderniser le vignoble en relançant l’investissement et en assurant la transmissibilité du patrimoine viticole
  • Restaurer l’image et renforcer la notoriété du vignoble
  • Dynamiser les ventes par un renforcement des actions de commercialisation
  • Accompagner et former les professionnels dans la définition de leur stratégie d’entreprise

Depuis la mise en œuvre du Plan Beaujolais, 81 dossiers ont été accompagnés pour un montant total de subventions de 672 000 €. Ces aides ont notamment permis d’investir dans du matériel (acquisition de broyeurs, effeuilleuses…), ou encore de soutenir des actions de conseil destinées à développer des stratégies d’entreprises.
Grâce à la mise en place d’un guichet unique décidé par le président Laurent Wauquiez, les démarches administratives sont simplifiées pour les porteurs de projets. En effet, il ne suffit que d’un seul dossier de demande de subvention pour recevoir un paiement unique effectué par la Région.

Retour en haut de page