La Région investit pour améliorer la vie dans les quartiers populaires

La Région investit pour améliorer la vie dans les quartiers populaires

© Juan Robert Rénovation du quartier de la Monnaie à Romans-sur-Isère (Drôme). Photo d'archives

Les efforts se poursuivent pour rénover les quartiers les plus en difficultés. La Région s’est engagée à participer à hauteur de 180 M€ dans le cadre du Contrat de plan avec l’État jusqu’en 2020. Martine Guibert, la déléguée aux politiques sociales, à la santé et à la famille multiplie les visites sur le terrain pour mesurer les besoins.

À Aix-les-Bains, Martine Guibert a annoncé les efforts de la Région pour le quartier de Marlioz, soit une aide de 1,5 M€ pour répondre aux besoins d’équipement des habitants, notamment créer une place publique, rétablir les liens vers le haut et le bas du quartier et vers le centre-ville, mais aussi restaurer une trame verte et profiter des vues vers les grands paysages ou encore relocaliser la supérette.
La déléguée régionale est aussi venue à Vichy, lors de la présentation du programme régional de renouvellement urbain, d’un montant total de plus 37 M€, qui concerne le quartier des Presles. La population y souffre notamment d’un taux de chômage deux fois plus élevé que sur le reste de la ville.
La Région apportera ainsi 2,3 M€ pour des travaux d’aménagement extérieur qui seront réalisés par le bailleur social du parc immobilier, Allier Habitat. Ce dernier réhabilitera 364 logements, en démolira 78 trop dégradés, et en reconstruira 50 sur Cusset et Vichy. Par ailleurs, 162 logements privés seront construits en vue d'améliorer la mixité sociale. La ville et l’agglomération agiront pour désenclaver le quartier, créer du lien social et préparer la transition énergétique (desserte de bus, nouvelle voie et passerelles, jardins partagés, réseau de chaleur…).

À cette occasion, la représentante de la Région a rappelé l’engagement d’Auvergne-Rhône-Alpes pris, cet hiver, en faveur de 141 quartiers en difficultés à travers le Contrat passé avec l’État jusqu’en décembre 2020 : " Il s’élève au total à 180 M€ dont 141 M€ au titre des conventions pluriannuelles de renouvellement urbain et 39 M€ pour accompagner des projets ponctuels, non-inscrits dans la programmation du Contrat de ville selon les critères définis par l’État, et qui concernent des sites présentant des fragilités urbaines" précise Martine Guibert.

La Région s’engage concrètement pour améliorer la vie quotidienne de ses habitants. Elle soutiendra les efforts réalisés pour créer ou réhabiliter des locaux commerciaux ou d’activités, des équipements de proximité, pour aménager l’espace public comme les terrains de sport de proximité, les jardins collectifs, les aires de jeux pour enfants ou encore les pistes cyclables, les parkings à vélo ou encore les cheminements piétonniers.

Sites d’intervention de la région dans le cadre du Renouvellement urbain

  • AIN

Bourg-en-Bresse (Pont des Chèvres- La Reyssouze)
Bellignat (Pré des Saules)
Ambérieux-en-Bugey (Les Courbes de l’Albarine)

  • ALLIER

Montluçon (Pierre Leroux)
Montluçon (La Verrerie)
Cusset (Presles)

  • ARDÈCHE

Le Teil (Centre ancien)

  • CANTAL

Aurillac (Marmiers)

  • DRÔME

Romans sur Isère (La Monnaie)
Romans sur Isère (Centre ancien)
Montélimar (Quartier ouest Pracomtal)

  • ISÈRE

Grenoble (Mistral)
St Martin d’Hères (Renaudie-Champberton-La Plaine)
Vienne (Vallée de la Gère)
L’Isle d’Abeau (St Hubert)
Villefontaine (St-Bonnet)
Voiron (La Brunetière)

  • LOIRE

Saint-Étienne (La Cotonne-Montferré)
Saint-Etienne (Sud-est)
Saint-Chamond (Centre ville)
Rive-de-Gier (Centre ville)

  • HAUTE-LOIRE

Le Puy-en-Velay (Val Vert)

  • PUY-DE-DÔME

Thiers (Centre ancien)

  • RHÔNE

Givors (Les Vernes)
Givors (Centre ville)
Saint-Fons (L’Arsenal et Carnot Parmentier)
Lyon (Langlet-Santy)
Lyon (Mermoz)
Saint-Priest (Bellevue)

  • SAVOIE

Chambéry (Chambéry le Haut)
Aix-les-Bains (Marlioz)
Albertville (Val des Roses – Contamine)

  • HAUTE-SAVOIE

Cluses / Scionzier (Les Ewües)
Bonneville (Bois Jolivet-Les îles-Bellerive)