La Région soutient le Centre Hospitalier de la Vallée de la Maurienne

© Charles Pietri

En visite à l’hôpital de Saint-Jean-de-Maurienne, Laurent Wauquiez, le président d’Auvergne-Rhône-Alpes, a annoncé une aide de 700 000 € pour l’acquisition d’une IRM.

« Depuis des années, on laisse les services publics et les établissements médicaux se fermer dans trop de territoires. On doit se battre pour que chacun, partout, puisse avoir accès à des services médicaux de qualité. Et ça, ça repose notamment sur nos hôpitaux de proximité. Même si la santé n’est pas une compétence régionale, c’est notre devoir de n’abandonner ni les habitants, ni le personnel de santé. C’est pourquoi nous soutenons nos hôpitaux de proximité, comme le Centre Hospitalier de la Vallée de la Maurienne. Ici, vous avez un personnel médical dévoué, impliqué. Des soignants qui œuvrent dans des conditions parfois très difficiles et qui méritent que nous soyons toujours à leurs côtés », a déclaré Laurent Wauquiez, le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes lors de sa visite jeudi 5 mai.

Bien que la santé ne soit pas l’une de ses compétences, la Région a adopté, en mars dernier, un ambitieux Plan Santé. Doté de 100 millions d’euros, ce plan stratégique vise à ramener des médecins dans les territoires touchés par la désertification médicale, à développer une offre de soins de proximité partout dans la région, à soutenir la formation, l’innovation et le tissu industriel médical et à accompagner les hôpitaux de proximité. C’est pourquoi la Région va débloquer 700 000 € pour que l’hôpital se dote d’une IRM.

Doté de plus de 500 lits, ce centre hospitalier assure la couverture médicale de plus de 42 000 habitants, dans une vallée marquée par une importante augmentation de la population lors des saisons hivernales. Le CHVM est en effet un hôpital stratégique pour les stations de ski du territoire et joue un rôle primordial, aussi, en termes de médecine de proximité. C’est aussi un important pourvoyeur d’emplois dans la vallée. 560 personnes y sont en effet employées.
L’hôpital envisage également d’autres projets avec la reconstruction et la réhabilitation des locaux de stérilisation, du bloc opératoire et de l’unité de surveillance continue. La Région sera à ses côtés pour l’accompagner dans ces futurs chantiers.
Par ailleurs, la Région avait déjà accompagné l’hôpital pour l’acquisition d’une cabine de pléthysmographie, destinée à tester les patients souffrant d’insuffisances respiratoires, en novembre dernier, pour un montant de 20 000 €.

Retour en haut de page