Montagne : un ascenseur valléen entre Orelle et Val Thorens

© Jérôme Pruniaux / Agence Argo
© Jérôme Pruniaux / Agence Argo
© Jérôme Pruniaux / Agence Argo
© Jérôme Pruniaux / Agence Argo
© Jérôme Pruniaux / Agence Argo
© Jérôme Pruniaux / Agence Argo
© Jérôme Pruniaux / Agence Argo
© Jérôme Pruniaux / Agence Argo
© Jérôme Pruniaux / Agence Argo
© Jérôme Pruniaux / Agence Argo
© Jérôme Pruniaux / Agence Argo
© Jérôme Pruniaux / Agence Argo

Avec une aide de 10 millions d’euros, la Région Auvergne-Rhône-Alpes a soutenu fortement la liaison téléportée entre Orelle et Val Thorens, qui vient d’entrer en service au mois de décembre.

Suite à l’éboulement qui a bloqué la route départementale 117 (Moûtiers-Val Thorens) en 2015, une réflexion a été engagée pour trouver des solutions de transport alternatives permettant de faire face à de telles fermetures accidentelles. Ainsi est né le projet d’une nouvelle liaison téléportée entre Maurienne et Tarentaise qui ne soit pas réservée uniquement aux skieurs, mais pensée comme un mode de transport alternatif.

Depuis le mois de décembre, cette nouvelle liaison est en service. Elle est assurée par un appareil neuf de type télécabine 10 places, pouvant également embarquer des personnes en situation de handicap, des bagages et du fret. D’un point de vue pratique pour les usagers, elle est complétée par un service de consignes et de vestiaire mis en place à Orelle.

Les avantages de cet ascenseur valléen sont multiples : il permet l’accès aux 3 Vallées par la Maurienne, où la circulation est plus fluide, réduit l’enclavement de la vallée des Belleville, permet aux travailleurs saisonniers et professionnels d’accéder rapidement aux stations d’altitude, rend possible le fret par câble et autorise une exploitation été comme hiver. Cette liaison aura également un impact positif évident sur la circulation automobile, en évitant de nombreux bouchons côté Tarentaise.

Les autres projets soutenus par la Région

Depuis 2018, la Région s’est fortement engagée en faveur des projets d’ascenseurs valléens. Voici les principaux projets déjà financés ou en cours d’aboutissement :

  • Liaison entre Orelle et Val Thorens, mise en service en décembre 2021 (10 M€ de soutien régional pour un coût global de 39 M€),
  • L’Eau d’Olle Express, entre Allemont, en Isère, et la station d’Oz-en-Oisans (3 M€ de la Région),
  • La rénovation du funiculaire Arc-en-Ciel qui permet la liaison entre Bourg-Saint-Maurice et les Arcs, en Savoie (2,4 M€ de la Région),
  • Le Funiflaine, entre Magland dans la vallée de l’Arve et la station de Flaine (Haute-Savoie),
  • La liaison entre Le Fayet et Saint-Gervais-les-Bains (Haute-Savoie),
  • La liaison entre Bozel et Courchevel (Savoie), dans le cadre des Championnats du monde de ski 2023.

Aller plus loin

Des transports plus sûrs et moins polluants

Les projets d’ascenseurs valléens répondent à des enjeux multiples et sont soutenus par la Région dans le cadre de son Plan Montagne II, doté de 100 millions d’euros, qui vise à faire d’Auvergne-Rhône-Alpes la première montagne durable d’Europe. Ces liaisons téléportées entre les vallées et les stations de ski sécurisent les parcours quand les routes d’accès aux stations sont engorgées, en période de vacances, ou dangereuses en raison des conditions météo. Et en réduisant la circulation automobile, elles permettent aussi de réduire la pollution dans les massifs montagneux.

Retour en haut de page