Le PNR du Pilat joue la carte de l'accessibilité maximale

Le PNR du Pilat joue la carte de l'accessibilité maximale

Le PNR du Pilat a fait de l'accessibilité une priorité, aussi bien dans les structures d'accueil du public que sur les sites naturels © Andréa Aubert
La Maison du Parc du PNR du Pilat est située à Pélussin © Andréa Aubert
Des visites adaptées sont proposées, prenant en compte plusieurs types de handicap © Andréa Aubert
Les sentiers de randonnée permettent de découvrir des points de vue imprenables ! © Andréa Aubert
La Maison du Parc a obtenu le label Tourisme et Handicap en 2015 © Andréa Aubert
Divers dispositifs ont été mis en place pour une découverte polysensorielle. Ici le public peut toucher, sentir, éprouver, écouter... © Andréa Aubert
Les randonneurs ont un grand terrain de jeu dans le Pilat, qu'il soient à pied, à VTT ou à cheval © Andréa Aubert
Le PNR du Pilat se caractérise par une grande diversité de paysages : des crêts aux vallées en passant par les landes, les zones rocheuses et les forêts © Andréa Aubert
La découverte de la faune et de la flore est naturellement au programme des animations proposées au grand public © Andréa Aubert
Les outils pour améliorer l'accessibilité sont nombreux, à l'image des cartes en relief et tables d'orientation tactiles © Andréa Aubert
Le PNR du Pilat couvre un territoire de 700 km2, sur 47 communes © Andréa Aubert
Paysages à couper le souffle et villages remarquables : le PNR du Pilat bénéficie d'un patrimoine naturel et architectural intéressant © Andréa Aubert

Parce que l'amour d'un territoire se partage, le PNR du Pilat a choisi de porter une attention particulière à tous les publics, s’efforçant de garantir toujours plus d’accessibilité sur ses sites naturels et dans ses structures d'accueil.

À cheval entre les départements de la Loire et du Rhône, le Parc naturel régional (PNR) du Pilat regroupe 47 communes pour un territoire total de 700 km2. Avec ses crêts emblématiques et ses vallées profondes, ses villages remarquables et ses fermes traditionnelles, sa flore patrimoniale, ses forêts, ses landes, ses zones rocheuses et ses cours d’eau, le Pilat est bien sûr un eldorado grandeur nature pour tous les randonneurs, qu’ils soient à pied, à vélo ou à cheval.

Aménagements adaptés et découverte polysensorielle

Le parc a donc bien des richesses à partager, à faire découvrir. Pour les faire connaître au plus grand nombre, il n’a pas hésité à s’engager dans une démarche volontariste de développement de l’accessibilité, aussi bien au niveau de la Maison du Parc elle-même, à Pélussin, que sur ses sites naturels.

Michèle Perez, présidente du Syndicat mixte du PNR du Pilat, évoque volontiers cette démarche initiée il y a plusieurs années : « Pour rendre accessible au plus grand nombre les richesses naturelles, patrimoniales et paysagères du Pilat, différents sites d’interprétation font progressivement l’objet d’aménagements adaptés aux personnes en situation de handicap. Nous essayons de penser l’aménagement des espaces de découverte du territoire de manière « polysensorielle », en proposant des dispositifs qui permettent de toucher, sentir, éprouver ou écouter. Dans la mesure du possible, les outils pour publics en situation de handicap et pour publics valides sont pensés ensemble, pour limiter le sentiment de discrimination. »

© Andréa Aubert

Un pari tenu sur le terrain

Le pari est brillamment remporté ! En témoigne la labellisation Tourisme & Handicap obtenue dès 2015 par la Maison du Parc pour les 4 handicaps : auditif, visuel, moteur et mental, grâce à la mise en place d’une muséographie Haute Qualité d’Usage (HQU). L’équipement des sites naturels est également une priorité affichée au Pilat. Tables d’orientation tactiles, cartes en relief, lectures audio des paysages, travail sur la typographie des écritures, pentes et rampes d’accès stabilisées, stationnement facilité : la panoplie des moyens mis en œuvre pour faciliter l’accessibilité à toutes et à tous est large.

Ainsi, plusieurs points de vue tels les belvédères du Guizay, de Malleval, et de la combe de Montelier (royaume du hibou grand-duc…) sont déjà parfaitement aménagés, et adaptés à plusieurs types de handicap. Et quand chacun joue le jeu, c’est encore mieux ! C’est le cas dans le secteur, puisque nombreux sont les gîtes, restaurants, campings et structures d’accueil des touristes à s’inscrire aussi dans cette démarche, afin que chacun puisse apprécier dans les meilleures conditions l’ensemble des richesses du PNR du Pilat.

Rénovation de la Chartreuse de Saint-Croix-en-Jarez

Parmi les projets de sauvegarde patrimoniale d’actualité au PNR du Pilat, la rénovation de la Chartreuse de Sainte-Croix-en-Jarez en appelle au soutien du public. Une campagne de financement des futurs travaux de restauration est en cours, en partenariat avec la Fondation du Patrimoine.

L’objectif est de rénover une cellule, ancien ermitage d’un moine chartreux, et disons plus globalement de « redonner ses lettres de noblesse à la Chartreuse de Sainte-Croix-en-Jarez pour la valoriser à sa juste dimension ».

Aller plus loin

Plus d’informations sur le PNR du Pilat

© Andréa Aubert

Retour en haut de page