Des mesures pour contrer la fermeture des guichets de gare SNCF

Des mesures pour contrer la fermeture des guichets de gare SNCF

© Michel Pérès

La Région et la SNCF ont signé jeudi 27 juin un moratoire sur la fermeture des guichets dans les gares ferroviaires. Plus aucun point de vente en gare ne sera fermé sans solution alternative efficace pour les voyageurs.

« En prenant en main le sujet de la distribution des titres de transport, la Région exerce pleinement son nouveau rôle d’autorité organisatrice des transports. Nous devons saisir l’opportunité de ce moratoire pour remettre le contact humain au cœur du service public » a expliqué Martine Guibert, Vice-Présidente de la Région, déléguée aux Transports.

La Région Auvergne-Rhône-Alpes refuse en effet le déclin des services publics, en particulier dans ses territoires les moins denses et souhaite que les habitants accèdent à des services publics de qualité, notamment lorsqu’il s’agit de pouvoir se déplacer, pour les trajets du quotidien comme pour les loisirs.
« Nous sommes conscients que tous les habitants ne sont pas en mesure aujourd’hui d’acheter leurs titres de transports ou d’obtenir les informations souhaitées via internet, la Région ne peut accepter que les fermetures de points de vente dans les gares puissent s’opérer sans proposer une solution alternative efficace pour les populations concernées. » précise l’élus régionale.

C’est pourquoi, à la demande de Laurent Wauquiez, le président, Auvergne-Rhône-Alpes et SNCF Mobilités ont signé jeudi 27 juin, un moratoire qui comporte trois engagements :

ENGAGEMENT N°1 : Plus aucune fermeture de point de vente n’interviendra sans solution alternative

À compter de la signature du présent moratoire, SNCF Mobilités, qui dispose de l’autonomie de gestion sur la distribution des titres de transport, prend l’engagement de ne pas fermer un point de vente en gare ferroviaire, tant qu’un dispositif alternatif efficace n’est pas proposé en substitution.

La Région, avec l’appui de SNCF Mobilités, s’engage à proposer aux usagers et aux territoires des solutions alternatives de vente des titres de transport, avec un contact humain partout où cela sera nécessaire.

ENGAGEMENT N°2 : La Région s’engage à déployer, avec l’appui de SNCF Mobilités, des solutions nouvelles et alternatives pour la distribution des titres de transport avec une présence humaine

La Région Auvergne-Rhône-Alpes, avec l’appui de SNCF Mobilités présentera, au plus tard fin septembre 2019, un panel d’outils simples d’utilisation en vue d’assurer ce service public.

Ces solutions s’appuieront sur les outils développés par la Région et ses partenaires dans le cadre de la démarche Oùra, outils qui permettent de vendre les titres régionaux : titres TER, titres des transports interurbains par autocar et titres multimodaux (abonnement couplé TER et transport urbain par exemple).

Ces solutions s’appuieront également sur l’expertise et les outils que SNCF Mobilités a développés dans le cadre de son plan de transformation industrielle « CAP TER 2020 ».

ENGAGEMENT N°3 : La Région s’appuiera sur les élus locaux pour identifier les besoins et mettre en place les solutions les plus adaptées aux territoires

Les maires et les présidents d’EPCI sont les mieux à même de connaître et de faire savoir à la fois les besoins de leurs administrés et les meilleurs espaces pour implanter ces nouveaux points de vente chez les acteurs locaux de la vie économique et sociale des territoires (mairie, offices de tourisme, commerçants…).

Retour en haut de page