ADEME : 10 millions d’euros supplémentaires pour le projet « mobilité lourde hydrogène »

Le 12/01/2023
Auvergne-Rhône-Alpes

Le projet Zero Emission Valley (ZEV) de la Région soutenu par l’Europe, en cours de déploiement en Auvergne-Rhône-Alpes, prévoit une vingtaine de stations, 500 véhicules, 2 électrolyseurs, et a déjà permis l’acquisition de 40 véhicules hydrogène.

Après avoir obtenu une aide de l’ADEME à l’amorçage du projet ZEV en 2019, la Région Auvergne-Rhône-Alpes a déposé un nouveau dossier ZEV « mobilité lourde » répondant à l’appel à projets « Écosystèmes territoriaux » 2021 de l’ADEME.

Ce projet ZEV « mobilité lourde H2 » régional, piloté par Thierry Kovacs, vice-président de la Région délégué à l’environnement et l’écologie positive, a été retenu par l’ADEME début décembre. Ce qui permet d’obtenir un engagement financier à hauteur de 10 millions d’euros. Cette nouvelle aide financière s’ajoute aux 14,4 millions d’euros obtenus en 2019, réaffirmant ainsi le statut de chef de file de la Région Auvergne-Rhône-Alpes dans la mobilité hydrogène.

Ces nouveaux financements permettront d’amplifier l’effort de la Région Auvergne-Rhône-Alpes pour construire la station train de Clermont-Ferrand qui alimentera les 3 rames de trains hydrogène, et pour les 50 cars régionaux rétrofités H2 ainsi que le bus pour la ligne régionale Lyon-Montluel.

Cette aide de l’ADEME permettra également de financer les projets de Vienne-Condrieu agglomération (4 cars rétrofités), du Grand Annecy (5 bus), de la Communauté d’agglomération Arlysère (4 bus dont 2 rétrofités et une benne à ordures ménagères rétrofitée) et de la Communauté de communes Cœur de Tarentaise (2 cars et 2 bennes à ordures ménagères tous rétrofités). Vont également bénéficier d’un financement l’Aéroport de Lyon via l’autocariste Berthelet pour 2 bus et les autocars Ginhoux pour 10 véhicules rétrofités (cars et bus).

Au total 80 véhicules lourds, dont 90 % de véhicules rétrofités, bénéficieront d’une aide de l’ADEME pour le déploiement de la mobilité H2 en Auvergne-Rhône-Alpes.

En ce qui concerne les infrastructures, l’aide financière obtenue via ces appels à projets bénéficiera également à la société HYmpulsion, dont la Région Auvergne-Rhône-Alpes est actionnaire majoritaire, avec le financement de 2 électrolyseurs et l’augmentation de capacité de 15 stations de distribution Hydrogène permettant la recharge de véhicules lourds.

Enfin, la société Airflow sera elle aussi accompagnée pour l’aide à l’achat de 20 remorques tubulaires qui serviront à la fois au stockage et au transport de l’hydrogène, ainsi que la société GL Events pour l’acquisition de 2 groupes électrogènes H2.