Pari tenu pour le Festival international d’animation d’Annecy

Pari tenu pour le Festival international d’animation d’Annecy

Jane Cannary

Malgré la crise, le Festival international d’animation d’Annecy a battu tous ses records de fréquentation cette année. Deux films accompagnés par la Région ont été distingués sur les 12 sélectionnés.

Entièrement en ligne, le festival d'Annecy a offert aux passionnés et aux professionnels de la filière une plateforme d’échange et de travail toute singulière. Avec plus de 15 000 accréditations, le Marché international du film d’animation (MIFA) a battu tous les records de fréquentation. L’an passé, il avait accueilli 12 300 visiteurs. En complément, six projections en plein air, sur grand écran et gratuites, ont été proposées au public, dans le respect du protocole sanitaire en vigueur.
Le Cristal du long métrage a été décerné à “Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary”, de Rémi Chayé, tandis que le film russe “The Nose or the Conspiracy of Maverick” a lui reçu le Prix du jury, succédant ainsi à « J’ai perdu mon corps », de Jérémy Clapin, une production soutenue par la Région qui avait remporté le Prix du public en 2019.

Comme à chaque édition, l’écosystème régional était très présent avec 12 films soutenus par la Région . Le court métrage "Genius Loci" (Kazak Productions/Folimage) a été récompensé. Il retrace la nuit d’une jeune femme, Reine, dans le chaos urbain d’une ville. Réalisé en dessin papier avec de l’encre et de l’aquarelle, ce film fruit de trois ans de travail, entremêle différentes esthétiques visuelles, passant d’un cadre dépouillé à des images juste esquissées, des tourbillons de formes et de couleurs à du noir et blanc.
Autre œuvre soutenue par la Région, et récompensée dans la section Réalité virtuelle, "Battlecars" est un récit de fiction signée par Martin Allais et Nico Casavecchia. Il accompagne Lupe, une jeune Portoricaine vivant à Manhattan, et emmène le spectateur à la découverte de la scène punk new-yorkaise à la fin des années 1970.

En participant à l’organisation cette édition inédite, la Région marque de nouveau son soutien à la filière de création et de production d’animation. En 2019, Auvergne-Rhône-Alpes a apporté 1,2M€ d’aides à l’écriture-développement et à la production d’œuvres d’animation, fabriquées en région.

Nouveau cette année, Annecy a également accueilli la première édition de PITCHS Mifa de la bande dessinée en partenariat avec Lyon BD, l’Agence de la Région livres et lecture et Auvergne-Rhône-Alpes Cinéma.

Revoir la bande annonce de l’édition 2020

Retour en haut de page