Plus de 4,4 milliards d’euros pour les projets de nos territoires

Nom
Ain

Nom
Allier

Nom
Ardèche

Nom
Cantal

Nom
Drôme

Nom
Haute-Loire

Nom
Haute-Savoie

Nom
Isère

Nom
Loire

Nom
Métropole de Lyon

Nom
Puy-de-Dôme

Nom
Rhône

Nom
Savoie

Le 16/01/2023

Des investissements records en faveur des projets de nos territoires ont été présentés dans le cadre du prochain Contrat de Plan État-Région 2021-2027.

Présenté vendredi 7 octobre 2022 par Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, et Pascal Mailhos, préfet de la Région et préfet du Rhône aux douze Départements de la région, le Contrat de Plan État-Région (CPER) financera les projets inscrits au sein du volet territorial à hauteur de 4,4 milliards d’euros, à parts égales entre l’État et la Région. 

Fruit d’une concertation de 18 mois avec les Départements, les EPCI, les communes et les acteurs économiques de la région, ce CPER 2021-2027 représente l’investissement le plus important en faveur des projets portés par nos territoires

Le CPER répond à plusieurs objectifs : 

  • Aménager le territoire : création de voies vertes, d’équipements sportifs, des établissements culturels, des aménagements touristiques… 
  • Soutenir l’activité économique pour créer des emplois : soutien à l’industrie, l’innovation, la recherche, les énergies décarbonées et l’agriculture. 
  • Préparer l’avenir : investissements via le volet « Enseignement supérieur, recherche et innovation » (ESRI) du CPER, et aux infrastructures à destination de nos jeunes générations.

Le CPER a été présenté à l’occasion de l’assemblée plénière du Conseil régional les 20 et 21 octobre. Un avenant mobilité est également prévu pour 2023. 

Présentation du Contrat de Plan État-Région

© Guillaume Atger

Avec ce nouveau CPER, on change totalement de dimension pour mieux financer les projets sur nos territoires, accompagner le développement économique de nos entreprises, développer l’attractivité de nos communes et améliorer le cadre de vie des habitants. Ce CPER, c’est aussi un message d’espoir en direction de nos territoires ruraux : à la Région, nous ne voulons pas que l’investissement public se concentre exclusivement dans les grandes métropoles, nous savons que nos territoires ruraux méritent aussi d’être accompagnés. Enfin, c’est un message fort que nous adressons dans cette période de crise : qu’il ne faut pas baisser les bras, mais au contraire s’engager ensemble pour nos compatriotes ! »

Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes

Zoom : « Enseignement supérieur, recherche et innovation » (ESRI)

Plus de 386 millions d’euros seront dédiés aux projets ESRI (État : 225 millions d’euros, Région : 160,67 millions d’euros). Ils seront répartis comme suit :

  • Plus de 55 millions d’euros pour les sites universitaires de Clermont-Ferrand,
  • Près de 208 millions d’euros pour les sites universitaires de Lyon – Saint-Etienne,
  • Plus de 83 millions d’euros pour le pôle universitaire de Grenoble Alpes Valence,
  • Près de 40 millions d’euros pour les sites de Savoie – Mont-Blanc.

Isère : un niveau d’investissement inédit

En Isère, 395,47 millions d’euros seront investis via ce CPER (dont 213,14 M€ pour la Région et 182,33 M€ pour l’État). Le volet territorial a été signé le 2 décembre 2022 par Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, Jean-Pierre Barbier, président du Département de l’Isère et le Préfet de l’Isère, sur le site du futur site du centre d’entraînement du GF38 à La Côte Saint-André.

Plusieurs projets, identifiés en lien étroit avec le Département de l’Isère, les EPCI et les communes du territoire, bénéficieront de cet investissement record. Quelques exemples, en plus du projet de nouveau centre de formation et d’entraînement du GF38 à La Côte Saint-André : l’aménagement de la section Sud de la Voie verte - Véloroute des 5 lacs, l’implantation du musée de la Résistance et de la Déportation de l’Isère dans le palais du Parlement du Dauphiné, ou encore le financement du Centre de conservation des collections muséographiques des musées départementaux.

Cliquez ici pour tout savoir sur les projets sélectionnés en Isère

Savoie : plus de 157 millions d’euros investis

En Savoie, 157 millions d’euros seront investis via le CPER, « une augmentation sans précédent par rapport aux 69 millions deuros investis dans le département dans le cadre du précédent CPER ». Les projets ont été présentés lundi 12 décembre 2022 à Albertville par le président de la Région Laurent Wauquiez et Franck Lombard, vice-président du Département de la Savoie délégué à lattractivité et à la stratégie territoriale.

Plusieurs projets, identifiés en lien étroit avec le Département, les EPCI, les communes et les acteurs économiques du territoire, bénéficieront de cet investissement. Quelques exemples : un soutien de 1 million d’euros de la Région pour accompagner le projet Ugi’Ring de l’entreprise Ugitech, qui permettra de transformer des déchets industriels en acier inoxydable, la rénovation du groupe scolaire Val des Roses à Albertville, la construction de véloroutes, notamment la Véloroute des 5 Lacs et la véloroute de la Maurienne, pour un montant total de près de 20 millions d’euros, la mise en tourisme du défilé de Pierre Châtel, ou encore la construction d’un gymnase sur le site de la Tour du lycée Paul-Héroult, à Saint-Jean-de-Maurienne.

Cliquez ici pour tout savoir sur les projets sélectionnés en Savoie

Allier : une augmentation sans précédent

Dans l’Allier, plus de 190 millions d’euros seront investis dans le cadre du CPER : une augmentation sans précédent par rapport aux 8,5 millions d’euros investis dans le département dans le cadre du précédent CPER, en 2015. Les 190 millions d’euros comprennent, à ce jour, la part de l’État et celle de la Région. La part du Département, de 78 millions d’euros, viendra ensuite s’ajouter au montant total. Les projets ont été présentés le 13 janvier à Moulins par le président de la Région Laurent Wauquiez et Claude Riboulet, président du Département de l’Allier.

Parmi les projets identifiés en lien avec le Département, les EPCI, les communes et les acteurs économiques du territoire, voici quelques exemples : la rénovations du CREPS et de la Halle Double de Vichy, la construction de la voie verte V75 Montluçon, Moulins, Dompierre, laménagement des accès et restauration du triptyque de la Cathédrale de Moulins, l’aménagement des berges de l’Allier à Moulins et du musée de la Visitation, ou encore la réhabilitation attendue du Parc des Sources, à Vichy.

Cliquez ici pour tout savoir sur les projets sélectionnés dans l’Allier