Énergie : les mesures d’urgence de la Région pour l’hôtellerie et la restauration

Publié le
Le 15/11/2022
Chapô

Laurent Wauquiez a présenté samedi 12 novembre, les mesures d’urgence de la Région en faveur des professionnels de l’hôtellerie et de la restauration qui doivent faire face à la crise de l’énergie.

Contenu
Média
Image
Deux commis travaillent dans les cuisines d'un restaurant

© Juan Robert

Texte

Les acteurs de l’hôtellerie, du tourisme et de la restauration sont tout particulièrement frappés par la crise de l’énergie traversée par le pays. Alors que la saison hivernale commence, de très nombreuses structures de notre territoire sont menacées, déjà fragilisées par la crise sanitaire. À l’occasion d’une visioconférence avec Laurent Wauquiez le 10 novembre, les professionnels de la filière ont pu exprimer leurs problématiques et leurs craintes. 

Aux côtés de Stéphanie Pernod, 1re vice-présidente de la Région déléguée à l’économie, à la relocalisation, à la préférence régionale et au numérique, Laurent Wauquiez a présenté, samedi 12 novembre, les mesures mises en place par la Région pour accompagner les professionnels de l’hôtellerie et de la restauration qui font face à cette crise : 

  • 5 à 10 millions d’euros vont être débloqués pour accompagner les investissements en matière de rénovation énergétique,
  • jusqu’à 100 000 euros pour les projets d’investissements des hébergements touristiques,
  • en matière de restauration, une nouvelle aide pouvant aller jusqu’à 10 000 euros, permettant de financer les investissements d’optimisation énergétique.
Texte

En outre, la Région travaille à la constitution d’un prêt énergie à destination des entreprises de taille intermédiaire, en lien avec la Banque publique d’investissement (BPI).

Laurent Wauquiez a également insisté, aux côtés de l’UMIH et du GNI, pour que les acteurs des secteurs de l’hôtellerie, du tourisme et de la restauration puissent plus facilement bénéficier du bouclier tarifaire mis en place par le gouvernement.

Citation

Nous sommes la grande région du tourisme. Et nous voulons le rester. Cette crise de l’énergie menace gravement nos secteurs du tourisme, de l’hôtellerie et de la restauration qui sont en grande détresse. Des secteurs qui sont malheureusement les grands oubliés des aides de l’État. Alors nous avons décidé d’agir et de mettre en place des aides pour les accompagner durant cette période difficile. Mais nous souhaitons aussi que l’État comprenne toute l’importance de la filière, qui doit pouvoir bénéficier du bouclier tarifaire. Ce sont de trop nombreux emplois qui sont menacés. »

Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes