Infrastructures, économie et usages numériques

Infrastructures, économie et usages numériques

Une place de choix pour le numérique

Le numérique révolutionne nos vies et nos activités. Depuis la démocratisation d’Internet, il transforme tous les domaines, avec le traitement et l’analyse de données, qui ne cessent d’augmenter. Le numérique est au cœur de nombreuses problématiques en termes de préservation de l’environnement, de gestion de l’énergie et des ressources naturelles, de santé et plus largement de société.
Facteur majeur de transformation de nos modes de communication et d’information, l’accès au numérique est devenu essentiel pour les entreprises comme pour les ménages. C'est pourquoi la Région entend répondre aux besoins actuels et futurs de tous les citoyens sur tout le territoire régional.

En février, les élus adopté la stratégie de « Silicon valley européenne » présentée par Juliette Jarry, la vice-présidente aux infrastructures, à l’économie et aux usages du numérique. Dotée d’un budget de 650 millions d’euros sur une durée de quatre années, elle est axée sur trois piliers :

  • 1 : une Région 100% connectée

La Région accompagne fortement le déploiement des infrastructures numériques fixes et mobiles, avec l’objectif de couvrir 100 % du territoire à 30 mégabits minimum, en privilégiant la fibre optique vers le domicile des particuliers, les entreprises et les sites publics, mais également en réduisant de 50 % les zones blanches en matière de téléphonie mobile.

  • 2  : une Région créatrice d’emplois

La Région veut agir face à la pénurie de compétences dans les métiers du numérique, et réussir le pari de la transformation digitale des entreprises en développant l’employabilité des salariés quel que soit leur secteur d’activité. Des formations innovantes et souples sont proposées dans le cadre du Campus du Numérique et sur l’ensemble du territoire régional à travers une labellisation de structures existantes. Au sein de ce campus, l’école de code informatique « Le 101 » ouvre ses portes en septembre 2017.

  • 3 : une Région créatrice de services aux habitants

La Région entend aussi contribuer au développement de la citoyenneté et la confiance numérique. Elle veut faciliter la vie des habitants au quotidien, avec une offre billetique simplifiée dans les transports, la nouvelle carte jeunes, accompagner le  recours aux outils éducatifs avec, par exemple, l’espace numérique de travail, ou encore  le robot lycéen.
La collectivité poursuivra ses efforts en matière de dématérialisation des démarches pour les usagers et la mise en circulation, à terme, d’un million d’@pass citoyen.


 Pour en savoir sur la stratégie numérique

Les acteurs régionaux du numérique

  • Minalogic

Créé en 2005, ce Pôle de compétitivité mondial des technologies du numérique accompagne 350 adhérents dans leurs projets d’innovation et de croissance, afin de booster leur objectif de développement et de rayonnement au niveau mondial.
Grâce à l’accompagnement du pôle, 519 projets ont été financés, représentant un investissement de R&D global de 2,1 milliards d’euros, dont 836 millions d’euros de subventions publiques. Les technologies, produits et services développés par les acteurs de l’écosystème s’adressent à tous les secteurs d’activités (TIC, santé, énergie, usine du futur...), et couvrent l’ensemble de la chaîne de valeur numérique, en alliant la micro-nano électronique, la photonique et le logiciel (capteurs miniaturisés, objets connectés, big data, cloud, intelligence artificielle, applications web...).
En savoir plus sur Minalogic

  • Imaginove

Depuis 10 ans, ce Pôle de compétitivité des industries des contenus et usages numériques accompagne de manière opérationnelle ses adhérents à la fois dans leur projet de Recherche et Développement, dans leur croissance, leur financement, mais également dans la veille stratégique, le recrutement, la présence sur des salons de référence en France et à l’international et leur promotion.
Innovation, technologie et créativité sont l’ADN des entreprises, des établissements d’enseignement supérieur et des laboratoires de recherche membres du réseau. Leurs compétences et leurs savoir-faire s’organisent autour :
-  de 3 marchés : jeu et gamification (jeu vidéo, serious game, robotique ludique), culture et connaissance (audiovisuel, transmedia, e-education, animation, muséographie) et mieux-vivre (e-sante, smartcity, industrie du futur)
- de 3 univers technologiques : technologies du contenu (traitement de l’image, du son et du texte), technologies des données (big data, cloud computing, IA, IoT) et technologies de l’expérience (interactions, immersions, sensorialité et cognition)
Depuis sa création, Imaginove place les écoles, les talents et la transformation des métiers de l’entreprise au cœur de sa stratégie, comme levier de transformation et de compétitivité
En savoir plus sur Imaginove

  • Digital league

Digital League est le cluster des entreprises de la filière numérique en Auvergne-Rhône-Alpes. Avec plus de 500 membres, son objectif est de favoriser la croissance économique et l’emploi en région. Il propose à toutes les entreprises, quelle que soit leur taille, des actions au service de 3 missions : fédérer, grandir, rayonner.
Au quotidien, ce cluster favorise l’échange des bonnes pratiques entre entrepreneurs, écoles, laboratoires, investisseurs et institutionnels pour faire naître des synergies gagnantes.
En savoir plus sur Digital League

  • ENE

Entreprises & Numérique, ENE, a été créé en 2003 à l’initiative de la Métropole de Lyon par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Lyon, la Chambre des Métiers et de l’Artisanat du Rhône, la CPME du Rhône et le MEDEF Lyon-Rhône et soutenu par le conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes. Ses principales missions sont d’améliorer la compétitivité des entreprises par un usage pragmatique du numérique, de diffuser les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) au sein des PME/PMI, et d’accompagner concrètement les projets numériques des entreprises.
En savoir plus sur ENE

  • Le campus
    Porté par la Région Auvergne-Rhône-Alpes, il ouvrira ses portes dès septembre 2017. Rendez-vous au King Charles, au cœur de Lyon-Confluence,où une dizaine de formations différentes seront ouvertes à plus de 500 élèves de tous profils, des services aux entreprises et des acteurs de la filière numérique. Le campus a ensuite vocation à s'installer sur le site de Charbonnières-les-Bains d'ici 3 ou 4 ans après une période de travaux.  Lieu autant qu’écosystème, le Campus Région est le projet-phare de cette stratégie régionale, répondant à différents  enjeux économiques : l’employabilité des jeunes et des actifs, le développement de l’entrepreneuriat, l’accompagnement de la transition numérique et le maillage du territoire.

  • Le 101

    L'école ouvrira ses portes à l’automne 2017 au sein du King Charles, à Lyon, avec environ 120 étudiants. Originale, gratuite et accessible, le 101 formera des codeurs performants grâce à une pédagogie innovante et atypique. Il fonctionnera sans aucun enseignant, par un système de correction et d’apprentissage croisés entre les étudiants et la machine. Les élèves ne recevront pas de diplôme à la sortie, mais ils bénéficieront de la notoriété et de la reconnaissance de 42, classée meilleure école de code du monde selon le palmarès 2017 de CodinGame.
    Pour en savoir plus sur Le 101