Enseignement supérieur, recherche et innovation

Enseignement supérieur, recherche et innovation

Auvergne-Rhône-Alpes compte environ 310 000 étudiants, qui se répartissent sur 15 sites universitaires et une quarantaine de grandes écoles… Les estimations prévoient une augmentation de leur nombre de l’ordre de 13 % d’ici 2024. Parallèlement, sur le volet recherche et innovation, la région se positionne dans le Top 10 des régions européennes.

Rapprocher l’enseignement supérieur du monde de l’entreprise

Dès le lancement de la démarche de concertation ayant permis d’élaborer un Schéma régional enseignement supérieur, recherche innovation (SRESRI) de manière concertée, avec l’ensemble des partenaires et acteurs régionaux, le président Laurent Wauquiez avait annoncé que le budget consacré à cette politique serait porté à hauteur de 250 M€ par an. Le SRESRI (2017-2021) a été conçu en concertation avec les représentants des universités, des grandes écoles, des structures de recherche, du monde privé, des collectivités…

Le SRESRI est complémentaire du Schéma régional de développement économique d’innovation et d’internationalisation (SRDEII). Ces deux outils ont en effet pour objectifs communs le développement économique du territoire et la création d’emplois. En lien avec le SRDEII, le SRESRI contribue au développement de la recherche et de ses territoires : il privilégie l’accès à l’innovation et répond aux besoins des entreprises.

 

© Michel Pérès

« Nos établissements d’enseignement supérieur et notre recherche sont pour Auvergne-Rhône-Alpes les locomotives de son rayonnement industriel et technologique. Ce continuum fort entre formation, recherche et innovation, c’est la marque de fabrique de notre Région. Mon ambition est d’installer cette excellence pour les années à venir et de la porter à l’échelle européenne et internationale. »

Yannick Neuder, vice-président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes délégué à l’enseignement supérieur, à la recherche, à l’innovation et aux fonds européens.

Une action régionale qui s’appuie sur 7 piliers

La feuille de route que constitue le schéma régional est construite sur 7 grandes priorités :

  • Proximité et aménagement du territoire : La Région conforte ses 15 sites universitaires
  • Économie et emploi : Rapprocher le monde de la recherche du monde économique
  • Formation et compétences : Soutenir les filières qui recrutent, doubler le nombre d’apprentis
  • Étudiants : Améliorer les conditions de vie étudiante
  • Excellence : Être la Région de l’excellence universitaire
  • International : Projeter nos étudiants à l’international
  • Recherche et innovation : Être le 1er partenaire de nos chercheurs.

>> Retrouvez ces 7 priorités détaillées en téléchargeant la plaquette de présentation du Schéma régional enseignement supérieur recherche innovation de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

Chiffres clés

  • 15 sites universitaires + 40 grandes écoles
  • Plus de 310 000 étudiants + 10 200 doctorants
  • 35 000 chercheurs
  • 14 pôles de compétitivité + 18 clusters régionaux labellisés
  • 6,5 milliards d’€ investis chaque année dans la recherche…
  • … et 1 900 brevets par an !

Trois sites académiques labellisés

Auvergne-Rhône-Alpes est aujourd’hui la seule région de France à compter une labellisation pour ses trois grands sites académiques avec l’IDEX de Lyon – Saint-Étienne, l’IDEX de Grenoble et l’I-Site de Clermont-Ferrand. Cette vitalité et ce dynamisme universitaires se sont également traduits par une belle reconnaissance obtenue en 2017 quand le palmarès des villes étudiantes a été dévoilé. Lyon et Grenoble occupaient en effet les 2 premières places de ce classement national des villes où « il fait bon étudier » !

© Andréa Aubert

Retour en haut de page