Montagne

Plan régional pour la Montagne 2 : faire d'Auvergne-Rhône-Alpes, la première montagne durable d'Europe

Auvergne-Rhône-Alpes est la première région de la montagne en Europe, avec 75% de son territoire situé en territoire de montagne. Riche de 3 massifs (Alpes, Jura et Massif central), elle se distingue par un patrimoine naturel et des paysages uniques, auxquels sont fortement attachés ses habitants mais aussi les touristes du monde entier qui viennent en grand nombre chaque saison d’hiver et de plus en plus l’été (56 millions de nuitées en 2019). 

A travers le premier plan montagne lancé en 2016, la Région a investi 88M€ pour les stations, représentant 324 projets répartis sur l’ensemble des massifs. 

A travers ce second plan, la Région réaffirme fermement son soutien au développement des territoires de montagne amorcé lors du précédent mandat, tout en prenant en compte les enjeux des années à venir : le renouvellement des clientèles et l’évolution des stations vers un modèle plus durable. 

Le plan montagne 2 s’articule autour de plusieurs axes d’intervention :

  • Accompagner les projets de développement durable des stations
  • Diversifier l’offre touristique des stations été comme hiver
  • Pérenniser la saison hivernale en sécurisant l’enneigement
  • Faciliter l’apprentissage du ski et la découverte de la montagne pour tous les élèves d’Auvergne-Rhône-Alpes
  • Améliorer l’offre d’hébergement des centres de vacances en montagne accueillant des enfants
  • Aider spécifiquement les Petites Stations
  • Investir dans les Ascenseurs Valléens

Retrouvez toutes les aides et solutions de la Région sur le thème de la montagne et de l'aménagement du territoire

Plan "neige stations" : un départ canon

© Marc Chatelain

La Région a lancé un dispositif "neige stations" pour aider les stations de ski à s'équiper en matériel d'enneigement artificiel, afin de lutter contre les effets du réchauffement climatique et garantir une offre de sports d'hiver aux touristes, même quand les conditions météorologiques ne sont pas au rendez-vous.
Les 50 millions d'euros que la Région devrait investir d'ici 2021 ne sont qu'une partie d'un plan d'investissement dédié à la neige de 200 millions d'euros auquel les départements pourront participer à part égale de celle de la Région. La création de retenues collinaires, nécessaires à l'approvisionnement en eau des canons à neige est donc à l'étude. Les 170 stations de la Région planchent actuellement sur leur projet.
D’ores et déjà 22 dossiers ont été retenus en 2016, dont certains concernent de grandes stations comme les Arcs, Méribel, Megève, les Deux Alpes ou l’Alpe d’Huez, même si comme pour la première tranche, priorité a été donnée aux sites les plus vulnérables.Trois stations, Combloux, Châtel et les Arcs/Peisey-Vallandry recevront le maximum, soit 0,6 M€, pour des projets d'envergure.

Retour en haut de page